Jupe obligatoire

Palais des Glaces , Paris

Du 13 janvier au 11 avril 2009
Durée : 1h20

COMEDIE & BOULEVARD

,

Coups de coeur

,

Comédie romantique

Entre rire, émotion et… sensualité, cette comédie coquine qui a séduit la presse féminine est un vrai message de liberté pour les femmes !
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 11 avril 2009

 

Photos & vidéos

Jupe obligatoire

De

Dominique Coubes

,

Nathalie Vierne

Mise en scène

Nathalie Vierne

Avec

Ludovic Berthillot

,

Lilou Fogli

,

Thierry Samitier

,

Olga Sekulic

Prix Raimu de la Comédie : Prix du Public 2008.

Comment et pourquoi les femmes osent ou n'osent pas
Qu’est-ce qu’a bien voulu nous dire l’auteur
La presse

  • Comment et pourquoi les femmes osent ou n'osent pas

Entre rire et émotion, cette comédie coquine qui a séduit la presse est un message de liberté pour les femmes  !

Évoluant dans le monde du cinéma, France, femme discrète d’une trentaine d’années, fait la connaissance de Sharon pour écrire un scénario sur le libertinage. Cette délicieuse « bimbo » est prête à tout pour devenir une star ! Clubs échangistes et soirées VIP font partie de son plan de carrière ! De fil en aiguille, cette rencontre va bouleverser leur intimité…

Distribution en alternance.

  • Qu’est-ce qu’a bien voulu nous dire l’auteur…

Jupe obligatoire est une comédie dont le fil conducteur nous mène dans les dessous du monde du cinéma : une scénariste, France, doit écrire un film sur le monde libertin pour lequel elle n’a a priori aucune connaissance ni affinité. L’achèvement de son travail d’écriture dans des temps impartis sous-tend l’axe dramaturgique de la pièce. En chemin, elle rencontre Sharon dont la sexualité débridée bouleversera sa vie et réveillera sa sensualité.

Concernant le fond, la question est de savoir quand, comment et pourquoi les femmes osent ou n’osent pas réaliser leurs fantasmes. Il est aujourd’hui acquis qu’à l’égal de l’homme, la femme a des fantasmes mais leur réalisation reste tabou pour une infinité de raisons tant sociales que morales. C’est pourquoi lorsqu’elles « osent » goûter au libertinage (et à la bisexualité sans conséquence qui souvent l’accompagne), les femmes éprouvent de la gêne et ne peuvent s’empêcher de justifier leurs actes : l’une va au club échangiste pour s’informer ou par simple curiosité… L’autre s’y rend « uniquement » pour faire plaisir à son conjoint… Cette dernière y a fini sa soirée avec des amis VIP… c’était sympa, mais n’y retournera pas… La culpabilité trace son sillon. D’ailleurs, il faut noter que l’homosexualité féminine est mieux tolérée parce que cadrée, surtout lorsque le couple possède les mêmes références sociales qu’un couple hétérosexuel : l’amour se doit d’être au rendez-vous… et si les deux mamans élèvent des enfants tout en travaillant, c’est mieux ! Bref, là, on ne joue pas.

Il faut donc se rendre à l’évidence que le jeu libertin féminin et le trouble sensuel qui l’accompagne ont une réputation sulfureuse parce qu’ils n’ont d’autre but que le plaisir des femmes. Pour leur part, les hommes ont la chance de bénéficier de l’indulgence générale car leurs excès sont considérés comme des performances. Il est donc important de démystifier le libertinage et le plaisir féminin. Lorsque les femmes « osent » c’est parce qu’elles se trouvent dans un climat de confiance qui leur donne envie de « lâcher prise », de se laisser aller, et la réalisation de leurs désirs n’a rien de vulgaire, ni de dégradant.

Et pour amener une certaine délicatesse au sujet, l’affiche, les décors, les costumes et la lumière ont donc été élaborés dans un réel souci d’esthétisme. Enfin, pour que le public comprenne le cheminement intime de chacun, j’ai fait le choix d’une mise en scène qui met l’accent sur la quotidienneté des personnages. Le sujet a été étudié avec soin afin que nous ressentions des nuances là où nous ne rencontrions que des clichés…

Nathalie Vierne, auteur et metteur en scène

Haut de page

  • La presse

« Un phénomène de société. » Le Figaro, 23 février 2008

« Du jamais vu depuis « le Père Noël est une ordure ». » Elle, 29 octobre 2007

« Un rythme soutenu et porté par cinq talentueux comédiens. » VSD, 13 février 2008

« Des dialogues enlevés et une mise en scène sobre et efficace. » Le figaro magazine, 20 octobre 2007

« Jubilatoire ! » Prima, janvier 2008

« Des personnages aussi contemporains que réalistes incarnés avec tact. » Le Parisien, 19 décembre 2007

« La pièce regorge de ressorts comiques et de surprises. » Pariscope, septembre 2007

« Enfin une comédie coquine qui n’a rien de vulgaire. » Nous deux, 4 décembre 2007

« 90 minutes d’extase. » La Gazette des Arts, février 2008

« Un petit chef d’œuvre de drôlerie qui fusille nombre d’idées reçues sur l’amour et la sexualité féminine. » Stars et astuces, 29 février 2008

Haut de page

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Jupe obligatoire

0 Note

8 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Olivier S. (2 avis) 09 mars 2009

RE: RE: RE: RE: RE: Jupe obligatoire c'est bien , nous avons vu la meme piece que vous , je pars de ce pas inviter ma belle mere
0
0
1
2
3
4
5
Par

Olivier S. (2 avis) 09 mars 2009

RE: Jupe obligatoire prenez un oreiller ....c'est obligatoire AUSSI car la piece est vraiment nulle , le senario est tres mauvais et une fin est digne d'une tres mauvaise serie B ......
0
0
1
2
3
4
5
Par

Sylvain M. (2 avis) 31 janvier 2009

RE: RE: RE: RE: Jupe obligatoire Soirée décevante, le scénario est très faible, sans vrai fin, les acteurs sont perdus, à la limite de la pièce amateur ou de lycée, une salle pas vraiment conquise à la fin
0
0
1
2
3
4
5
Par

Heloise B. (1 avis) 17 janvier 2009

RE: RE: RE: Jupe obligatoire Nous avons passé une superbe soirée, cette pièce est drôle, intelligente et magnifique.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Valerie M. (1 avis) 02 novembre 2008

RE: RE: Jupe obligatoire Super pièce; super comédiens et SUPER AUTEUR qui se moque probablement de la critique précédente du non moins pseudo journaliste theatral aigri.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Bernard L. (1 avis) 22 octobre 2008

RE: Jupe obligatoire L'auteur de cette pièce a sans doute aimé Pirandello et ses Six personnages en quête d’auteur et Michael Frayne (En Sourdine les Sardines)... malheureusement, il est loin d'avoir leur talent
0
0
1
2
3
4
5
Par

Yael A. (1 avis) 25 octobre 2007

Elégant, drôle, émouvant... Et très juste sur le rapport des femmes au fantasme, au désir, au plaisir. Je me suis laissée séduire, avec beaucoup de plaisir, par ce quatuor improbable. Les actrices sont superbes, chacune dans un genre très différent, et leur évolution, tout en tendresse, n'est pas pour rien dans le charme qui se dégage de cette pièce. Courez-y ! Vite.
0
0
1
2
3
4
5
Par

S X. (152 avis) 18 octobre 2007

Jupe obligatoire Le thème étant sulfureux, on pouvait craindre le pire. Mais non ! La pièce est écrite et montée élégamment. Les comédiens (surtout les comédiennes) jouent en finesse et sont très crédibles. Amateurs de franche rigolade, passez votre chemin, pour les autres, laissez-vous séduire.
0
0

Spectacles consultés récemment