José Montalvo et Dominique Hervieu - Orphée

Chaillot - Théâtre national de la Danse , Paris

Du 06 au 10 mars 2012
Durée : 1h10

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

Le Merveilleux n’a jamais cessé d’irriguer l’oeuvre de José Montalvo et Dominique Hervieu. Les deux chorégraphes créent des mondes chorégraphiques et visuels à l’exubérante richesse. Cette fois, ils jettent leur dévolu sur Orphée, proposant une exploration extravagante d’un des plus grands mythes de notre tradition.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 10 mars 2012

 

José Montalvo et Dominique Hervieu - Orphée

De

Dominique Hervieu

,

José Montalvo

Avec

Brahem Aïache

,

Théophile Alexandre

,

Stéphanie Andrieu

,

Natacha Balet

,

Rémi Cassaigne

,

Babacar Cissé

,

Soanny Fay

,

Blaise Kouakou

,

Morgane Le Tiec

,

Florent Marie

,

Delphine Nguyen

,

Sabine Novel

,

Merlin Nyakam

,

Sébastien Obrecht

,

Karim Rande

,

Grégory Kamoun Sonigo

,

Stevy Zabarel

  • Irrésistible Orphée

Ravivons notre mémoire à propos du mythe d’Orphée : Eurydice, le jour de son mariage en tentant d’échapper au berger Aristée qui essaie de la séduire, est mordue mortellement par un serpent. Son époux Orphée, grand chanteur et poète, est inconsolable et finit par aller la chercher aux enfers. Grâce au pouvoir de ses chants, il obtient des divinités infernales la permission de ramener sa femme. Une condition lui est imposée : il ne devra pas regarder sa bien-aimée avant de l’avoir ramenée au séjour des mortels…

Mais il ne peut résister : elle lui échappe pour toujours. Revenu chez les mortels, il ne peut se résoudre à fréquenter les femmes. Celles-ci se vengent en le dépeçant sauvagement. Dans une version décalée, le tandem Montalvo - Hervieu nous invite à un libre parcours au coeur de ce mythe interprété au fil des siècles par les arts, de la musique à la peinture, en passant par le cinéma et la littérature.

Comme une plongée dans cette richesse foisonnante du mythe, on retrouve les empreintes de Rubens, Monteverdi, Gluck, Philip Glass ou Cocteau. Après une grande série d’auditions où plus de sept cents candidats ont été accueillis au Théâtre National de Chaillot, seize artistes venus d’horizons différents ont été retenus.

Parmi eux, deux figures hors-normes seront présentes sur le plateau, un danseur sur échasses pneumatiques, évoquant l’Orphée mi-homme mi-dieu, doté de pouvoirs surnaturels, en l’occurrence celui de « voler » au dessus du plateau, entre ciel et terre ; un danseur unijambiste, évoquant le dépassement de l’homme par le biais de l’art, un Orphée fragile et jeune, humain.

  • Mise en scène

Après avoir mis en scène et chorégraphié deux opéras – Les Paladins de Jean-Philippe Rameau dirigé par William Christie et Porgy and Bess de George Gershwin dirigé par Bill Eddins – José Montalvo et Dominique Hervieu inventent par cette oeuvre une nouvelle forme chorégraphique à michemin entre l’opéra et la comédie musicale. Dans cette nouvelle étape, le chant et la musique live seront donc très présents et incarnés par quatre chanteurs lyriques, deux chanteurs africains et deux musiciens (théorbe et violoncelle).

Plusieurs figures d’Orphée s’entremêleront parmi lesquelles un Orphée homme-femme jouant de l’ambigüité sexuelle du personnage qui fut au cours des siècles souvent incarné par des femmes ou des castrats. La dimension polyphonique de l’oeuvre articule l’image technologique, le chant, la danse et le texte pour tenter d’inventer une nouvelle forme de narration chorégraphique.

Avec sa force intemporelle, le mythe d’Orphée ainsi revisité propose une réflexion sur l’amour, la perte, la séduction, le pouvoir de l’art, dans un mouvement et une énergie qui suscitent des moments d’ivresse, de grâce physique, d’étrangeté, d’humour et de peur.

  • Une musique en empathie avec le corps dansant

JM : C’est Jean-Pierre Brossmann, le directeur du Théâtre du Châtelet, qui nous a fait découvrir Rameau en même temps que le chef William Christie. Cela a été une révélation d’autant que notre génération s’était coupée de la musique. On a eu envie d’être plus ouvert et plus au service. Cela a donné Les Paladins qui a été une charnière. Et voir des gamins qui tapent le rythme pendant la Danse des Sauvages de Rameau, c’est un grand moment !

DH : Les pièces que nous avons faites récemment sont toutes des hommages à des musiciens qui sont en empathie avec le corps dansant. Pour Rameau comme Gershwin, la musique invite au saut, au mouvement. Que cela soit dans les contrastes rythmiques, dans les changements d’intensité, c’est comme si l’un et l’autre visualisaient le corps qui danse.

Interview de José Montalvo et Dominique Hervieu, réalisée Philippe Verrièle

  • La presse en parle

« Dominique Hervieu et José Montalvo évoquent les Etats-Unis du début du XXème siècle. New York, Hollywood… Une ambiance sonore entre jazz, ragtime, musique savante ou traditionnelle. Mais aussi un rappel de la ségrégation et les grands moments de l’émancipation des Noirs avec l’univers de Porgy and Bess. Une version jeune public, plus ramassée, plus vive, de Good Morning , Mr Gershwin, qui réussit encore une fois l’alliance des danses urbaines, contemporaines ou afro, de superbes images vidéo de danses aquatiques et des univers musicaux de Gershwin. Cette fantaisie est un pur bonheur à ne pas laisser passer. » Françoise Sabatier-Morel, Télérama Sortir

« C’est une chose que Montalvo et Hervieu savent faire à merveille : un condensé de leurs pièces à destination des enfants. Cette version courte de Good Morning, Mr Gershwin promet d’immerger petits et grands dans la musique et le rêve. » Ariane Bavelier, Figaroscope

« Version allégée de Good Morning, Mr Gershwin, cette pièce est plus particulièrement destinée au jeune public. Peps et dynamisme s’imposent dans ce patchwork musical et chorégraphique autour de l’oeuvre du compositeur. » Delphine Goater, Resmusica

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : José Montalvo et Dominique Hervieu - Orphée

0 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Goran R. (1 avis) 03 juin 2010

José Montalvo et Dominique Hervieu - Orphée sublime ; sublime ; sublime
0
0

Spectacles consultés récemment