Italienne Scène

Paris 18e
du 12 septembre au 3 novembre 2012
1h30

Italienne Scène

Cette pièce est une sorte de guide de survie pour metteur en scène surmené évoluant en terrain hostile. Antoine Markowsky, metteur en scène esseulé de la Traviata, vit un véritable cauchemar. Pourtant, il aimerait tellement toucher la beauté de cette œuvre magistrale, parviendra-t-il à ses fins ?
  • Guide de survie pour metteur en scène surmené évoluant en terrain hostile

Antoine Markowsky, metteur en scène esseulé de la Traviata, vit un véritable cauchemar : son temps est compté, la plus grande partie du budget du spectacle est passée dans un canapé dont il ne sait que faire, les chanteurs sont soit absents, soit ingérables, soit totalement inhibés, et la musique, à son grand malheur, prime toujours sur l’interprétation.

Pourtant, il aimerait tellement toucher la beauté de cette œuvre magistrale, dépasser les conventions mille fois répétées depuis 150 ans !

Le temps presse, l’heure de la première approche, déjà les musiciens accordent leurs instruments : Markowsky parviendra-t-il à ses fins ?

« Dans « joie de chanter des choses douloureuses », ce n’est pas douleur qui est important mais joie. C’est pour atteindre la joie qu’on chante des choses tragiques. Entrez avec la même intimidation que Verdi devant sa page blanche avant qu’il n’invente les notes que vous allez chanter.

A quelle école étiez-vous ? J’en étais sûr. Ils vous apprennent à jouer pour les abonnés. Vous devez jouer pour celui qui ne sait rien, qui vient à l’opéra pour la première fois. Et si vous acceptez de ne rien savoir vous-même, il pourra penser qu’il y a une petite place pour lui à côté de vous sur le plateau. »

Prix du Public, la Mention spéciale du jury (prix Théâtre 13/ Jeunes metteurs en scène 2011) et prix du Théâtre de l'Opprimé.

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Théâtre Lepic

1, avenue Junot 75018 Paris

Bar Lieu intimiste Montmartre
  • Métro : Lamarck - Caulaincourt à 326 m
  • Bus : Tourlaque à 90 m, Damrémont - Caulaincourt à 101 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre Lepic
1, avenue Junot 75018 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 3 novembre 2012

Pourraient aussi vous intéresser

- 28%
Smile

Théâtre de l'Œuvre

- 20%
Courgette

Tristan Bernard

- 25%
Fin de partie

Théâtre de l'Atelier

La réunification des deux Corées

Théâtre de la Porte Saint-Martin

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

Spectacle terminé depuis le samedi 3 novembre 2012