Festival flamenco

1
2
3
4
5

Parc de la Villette - Grande Halle , Paris

Du 23 au 25 mai 2019
Durée : 2 heures environ

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

,

Danses latines

,

Festival

,

Musiques latines

,

Sélection Danse

Riche de musiciens, chanteurs et danseurs exceptionnels, mais aussi d’un village emprunt de culture sévillane, le festival Flamenco de La Villette est devenu le rendez-vous incontournable de tous les aficionados. Trois soirées intenses, entre joie et douleur, violence et sensualité, à l’image de cet art aux origines multiples, qui n’a cessé d’évoluer au fil des rencontres.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 22,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Festival flamenco

Chorégraphie

Ana Morales

Avec

Joselito Acedo

,

Lucia Alvarez « La Pinona »

,

Juan Campallo

,

David Coria

,

Felipa del Moreno

,

David Pena Dorantes

,

David Lagos

,

Manuel Linan

,

José Maldonado

,

Alba Molina

,

Gema Moneo

,

Maria Moreno

,

Raphaël Rodriguez

,

Manuel Salado

,

Anabel Valencia

,

José Valencia

,

Juan Diego Valencia

,

Manuel Valencia

  • Calendrier

Jeudi 23 mai 209 :
Alba Molina & Joselito Acedo - Hommage à Manuel Molina et à Lole Montoya
Manuel Liñan - Reversible

Vendredi 24 mai :
Dorantes - Solo
David Coria - El Encuentro

Samedi 25 mai : ¡Flamenco flamenco ! de Séville à Cadiz

  • Les spectacles

Alba Molina & Joselito Acedo
Les parents d’Alba Molina étaient le couple avant-gardiste Lole Montoya et Manuel Molina, plus connus sous le nom de Lole y Manuel, deux des artistes flamenco les plus populaires d’Espagne dans les années 70. Leur renommée a dépassé les frontières espagnoles quand Quentin Tarantino a inclus leur chanson Tu Mirá dans Kill Bill Volume 2. Alba Molina a consacré ses deux derniers albums au flamenco, l’un en hommage à ses parents Canta a Lole y Manuel, l’autre à son père Caminando con Manuel. C’est ce répertoire revisité et accompagné par la guitare de Joselito Acedo, meilleur ami de son père, qu’elle propose à La Villette.

Manuel Liñan - Reversible
Artistes invités : Lucia Álvarez « La Piñona » et Jose Maldonado.
Reversible est un spectacle dans lequel se succèdent plusieurs chorégraphies inspirées par les jeux d’enfants. Un voyage émotionnel dans les premiers souvenirs. Dans ce spectacle, Manuel Liñan porte à son incandescence ce qui a fait son image de marque, à savoir sa maîtrise parfaite de la robe et du châle, qui n’est l’apanage que de quelques bailaoras actuelles. Entre avant-garde et tradition, Manuel Liñan propose avec ce spectacle un arrêt au centre de soi et fait sienne la citation de Nietzche : « La maturité de l’homme signifie avoir retrouvé le sérieux que l’on mettait dans ses jeux d’enfant. »

Dorantes : Solo
« Tu es très flamenco quand tu joues Bach ! », dirent ses professeurs au futur pianiste gitan. Petit-fils de La Perrata, neveu d’El Lebrijano et d’Ines Bacan, il est le descendant de la dynastie des Peña de Lebrija, réputée pour ses cantaores. Dorantes a composé pour l’orchestre de Séville, pour celui de Tokyo et ses tambours taïkos, pour des chorales et a en projet l’écriture d’un opéra sur la persécution des Gitans. « Je tente d’emmener le flamenco là où il devrait être aujourd’hui mais je n’y peux rien si je suis, tout petit, tombé amoureux du piano que mes grands-parents gardaient dans leur salon. » déclare-t-il. Son récital en solo sera l’occasion de faire souffler son âme flamenca sur le piano classique.

David Coria - El Encuentro
Collaboration spéciale : Ana Morales
Une rencontre personnelle avec la danse, le flamenco et la liberté de mouvement où tout existe et s’estompe. Une rencontre dans l’orthodoxie et l’expérimentation, dans les sons et le silence. Pour cette création, David Coria a fait appel au regard de la danseuse et chorégraphe Ana Morales pour imaginer un spectacle choral où les interprètes proposent un flamenco jeune et généreux à la séduction omniprésente entre ses corps qui se frôlent, s’épousent, marivaudent, s’affrontent parfois. David Coria, avec son jeu de taconeo à la rapidité électrique, démontre la force d’une tradition bien vivante.

¡Flamenco flamenco ! de Séville à Cadiz
Création pour La Villette
Avec Gema Moneo, Maria Moreno, José Valencia, Anabel Valencia, Felipa del Moreno, David Lagos, Rafael Rodriguez, Juan Campallo, Manuel Valencia, Juan Diego Valencia et Manuel Salado
Il est difficile de parler de flamenco au singulier tant les réalités sont variées. Les chanteurs de Basse Andalousie –particulièrement les Gitans de Séville, Jerez, Lebrija ou Utrera– sont issus des écoles naturelles du chant. Dans ce spectacle, ils transmettent la mémoire du flamenco et la font vivre. La jeune génération se mêle aux aînés et apporte l’authenticité et la fraîcheur de cet art toujours renouvelé. Chant, danse, guitare et rythme nous emmènent dans le monde magique du flamenco naturel à la recherche du «Duende», sans montage ni mise en scène sophistiquée.
« Le Duende opère sur le corps de la danseuse comme le vent sur le sable. » Federico Garcia Lorca

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Festival flamenco

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment