Eugénie

Théâtre Suresnes - Jean Vilar , Suresnes

Le 16 février 2016
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

,

Coups de coeur

Si elle naît, Eugénie naîtra handicapée. Ses parents ont une semaine pour décider de garder l’enfant ou non. Noire, drôle, poétique et fantasque, la pièce de Côme de Bellescize, épopée fabuleuse, raconte les bouleversements d’une famille confrontée au pire choix.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 16 février 2016

 

Photos & vidéos

Eugénie

De

Côme de Bellescize

Mise en scène

Côme de Bellescize

Avec

Philippe Bérodot

,

Jonathan Cohen

,

Eléonore Joncquez

,

Estelle Meyer

  • Est-ce qu’il y a l’espèce humaine d’un côté et moi de l’autre ?

Ils font l’amour dans l’arrière-boutique. Sarah veut un enfant. Samuel vend des photocopieuses. Sarah est enceinte, mais l’enfant ne reste pas, ne tient pas. Samuel vend ses machines reproductrices haute technologie. Certaines copient idéalement les traits cohérents d’un Mondrian, d’autres copient mieux les tracés imprévisibles d’un Pollock. Et Sarah choisit un prénom pour l’enfant qui cette fois-ci s’accroche. Eugénie, comme l’impératrice. Mais Eugénie est imparfaite, poupée tordue, mal foutue. Elle naîtra, si elle naît, handicapée. Sarah et Samuel ont une semaine pour se décider. Garder l’enfant ou non. La mère, les docteurs, les autorités en tout genre et même une méduse s’en mêlent. Sarah et Samuel sont-ils libres d’enfanter un monstre ?

Auteur et metteur en scène né en 1980, Côme de Bellescize écrit en 2004 Les Errants. Il évoque une société de gaspillage et de laissés-pour-compte. En 2012, il aborde la thématique de l’euthanasie dans Amédée. Son théâtre saisit des faits de société devenus les tabous de la vie moderne. Ici, un parcours chahuté dans une existence mise à l’épreuve, où s’accumulent les violences, les ruptures, les cas de conscience, les contradictions et les effrois de toute une société en proie à un choix crucial.

Drôle, noire, poétique et fantasque, Eugénie est une épopée, une équipée sauvage dans les bouleversements d’un couple ordinaire à qui arrive l’impensable.

Pierre Notte

Par le Théâtre du Fracas.

  • La presse

« Côme de Bellescize ose un essai très intéressant sur l’indicible souffrance d’être parents d’un enfant handicapé. Soutenu par des comédiens ultra convaincants, il fait mouche avec autant de pertinence que de pudeur. » Catherine Robert, La Terrasse, 23 novembre 2015

« Habilement construit sur un ton qui mêle le réel à l’imaginaire, le tragique au cocasse, le spectacle est de ceux qui prennent assurément aux tripes et que l’on garde en mémoire bien après la fin de la représentation. » Pariscope, 2 décembre 2015

« Le jeune dramaturge Côme de Bellescize décrit simplement, avec une poésie attachante, et trouve la bonne distance pour nous faire tout comprendre. Chapeau ! » Igor Hansen-Love, Express Styles, 2 décembre 2015

« Le sujet est grave, pesant, mais très habilement traité sur le mode de la farce. Il y a du Hanoch Levin dans cette écriture crue où les personnages parlent sans filtre. » Hélène Chevrier, Théâtral magazine

« Le récit, très heurté, tout en incises et retours, s'appuie sur des effets originaux et très bien réglés et sur un jeu assez étonnant. Par son dérangeant propos, par l'intelligence de sa construction, par son inventivité théâtrale, ce spectacle mérite largement d'être découvert. » Armelle Héliot, Le quotidien du médecin, 18 novembre 2015

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Eugénie

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Sylvain T. (1 avis) 26 novembre 2015

Un moment fort A la fois Élégante et percutante, la pièce revisite les troubles éternels de la procréation. Les comédiens sont époustouflants. Un vrai grand moment de théâtre
0
0

Spectacles consultés récemment