David Coria / David Lagos - ¡ Fandango !

1
2
3
4
5

Chaillot - Théâtre national de la Danse , Paris

Du 26 au 28 janvier 2020
Durée : 1h15

MUSIQUE & DANSE

,

Danses latines

,

Sélection Danse

,

Sélection Evénement

Le danseur David Coria et le chanteur David Lagos concoctent une rencontre peu banale où le fandango, axe transversal de la culture espagnole présent depuis plus de cinq cents ans est matière à créativité.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 14,50 €

Prix tous frais inclus


 

Photos & vidéos

David Coria / David Lagos - ¡ Fandango !

De

David Lagos

Chorégraphie

David Coria

Avec

Paula Comitre

,

David Coria

,

Florencia O'Ryan

  • Du fandango à l'électro

Né à Séville, David Coria, 35 ans, a dansé les chorégraphies de Pilar López, Antonio Gades ou la célèbre Medea du Maestro Granero quand il était au Ballet national d’Espagne. Il ne cesse de multiplier les collaborations, de Rocío Molina à Rafaela Carrasco, avant d’entrer en 2014 au Ballet flamenco d’Andalousie. C’est en 2017 qu’il affirme son propre univers et style avec la création de El Encuentro. Plutôt théâtrale sans être narrative, sa danse, qui rappelle parfois Pina Bausch, balaie la scène comme si tout devait y recommencer à chaque instant.

Pour ¡ Fandango !, il associe son esthétique sans cesse renouvelée à la musique de David Lagos. Ce dernier, né à Jerez, a rendu hommage aux grands du cante dans deux albums solos avant de développer de nouvelles voies à partir de cet héritage, notamment aux côtés d’Israel Galván. Son spectacle Hodierno, dont le concept musical sert de base à ¡ Fandango !, met en perspective le patrimoine cantaor avec le monde de la musique électronique. « Ensemble, nous allons parcourir cinq cents ans d’histoire, de musique, de genre. Archaïque, tradition, l’actuel, le futur... quelle différence au final ? ¡ Fandango ! c’est de la musique, c’est de la danse... c’est du flamenco ! ».

  • Quatrième Biennale d'art flamenco

Rendez-vous désormais incontournable des aficionados, la Biennale d’art flamenco proposée conjointement par Chaillot et la Biennale de Séville souffle avec fierté sa quatrième bougie. Toujours soucieuse de proposer au public l’éventail le plus ouvert des flamencos, cette biennale se caractérise par la rencontre d’artistes venus d’univers et de cultures en apparence très éloignés.

C’est par exemple le cas d’Eva Yerbabuena qui, après un voyage au Japon, a intégré à son spectacle le chant d’Anna Sato, ou encore avec ce melting-pot détonant qu’est la réunion sur un même plateau de Marie-Agnès Gillot et d’Andrés Marín sous le regard de Christian Rizzo. Les tenants d’un flamenco plus traditionnel sont toujours présents. Certains, identifiés jusqu’à présent comme interprètes, tels David Coria ou Ana Morales, vont faire leurs premiers pas de chorégraphes.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : David Coria / David Lagos - ¡ Fandango !

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment