Dancing in your head(s)

1
2
3
4
5

Théâtre 71 , Malakoff

Le 15 novembre 2019
Durée : 1h15

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Jazz, blues & gospel

Inlassable défricheur de sons, Coleman empêche aujourd’hui encore de tourner en rond. Preuve en est le tout premier programme du nouvel Orchestre National de Jazz dirigé par Frédéric Maurin dédié au texan et aux artistes de sa galaxie : Julius Hemphill, Eric Dolphy et Tim Berne. Une puissante section de soufflants, une rythmique au groove acéré, le tout sur des arrangements de Fred Pallem.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 31,50 €,22,50 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Dancing in your head(s)

Direction musicale

Fred Pallem

Avec

Morgane Carnet

,

Léa Ciachelski

,

Jean-Michel Couchet

,

Sylvain Daniel

,

Fabien Debellefontaine

,

Pierre Durand

,

Mathilde Fèvre

,

Rafaël Koerner

,

Frédéric Maurin

,

Fabien Norbert

,

Bruno Ruder

,

Susana Santos Silva

,

Anna-Lena Schnabel

,

Julien Soro

,

Judith Wekstein

,

Daniel Zimmermann

  • Défricheur de sons

Dès la fin des années 50, Ornette Coleman a révolutionné non seulement le jazz, mais toute la musique avec entre autres, un album brandissant son titre à la façon d’un slogan : « Free Jazz ». Vilipendé par une certaine critique aux oreilles formatées, ce saxophoniste et compositeur de génie, également trompettiste et violoniste, compte parmi ses fervents admirateurs d’immenses artistes aux esthétiques les plus diverses – de Lou Reed à John Zorn, de Sting à Woody Allen, sans oublier notre poète national, Claude Nougaro.

Inlassable défricheur de sons, Coleman empêche aujourd’hui encore de tourner en rond. Preuve en est le tout premier programme du nouvel Orchestre National de Jazz dirigé par Frédéric Maurin dédié au texan et aux artistes de sa galaxie : Julius Hemphill, Eric Dolphy et Tim Berne. Une puissante section de soufflants, une rythmique au groove acéré, le tout sur des arrangements de Fred Pallem, invité l’an dernier avec son Sacre du Tympan à Jazz Vibrations.

  • La presse

« A objectif fou, casting de folie (...), l'ONJ rime avec OVNI et donne le tournis. » Télérama sortir, Louis-Julien Nicolaou, 13/11/2019

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Dancing in your head(s)

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment