Christina Towle - Soleil

1
2
3
4
5

Etoile du Nord , Paris

Du 13 au 16 décembre 2017
Durée : 30 minutes

JEUNE PUBLIC

,

Danse africaine

,

Danse contemporaine

,

Maternelle

Un petit garçon est confronté à un choix : doit-il garder l’énergie solaire pour lui seul ou la redonner au ciel pour que tout le monde puisse en profiter ? Alliant une chorégraphie sensible, des pigments colorés à des rythmes africains et contemporains, Soleil propose un apprentissage poétique du partage. À partir de 2 ans.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 11 €

Prix tous frais inclus


 

Photos & vidéos

Christina Towle - Soleil

Chorégraphie

Christina Towle

Avec

Yves Mwamba

À partir de 2 ans.

  • Un solo conte-chorégraphique sur le désir et le plaisir

Soleil raconte, à travers un pas de deux entre soleil et corps, la quête d’un petit garçon qui voudrait garder l’énergie du Soleil pour lui seul. Car, à son contact, la danse s’éveille en lui, cette énergie le transporte dans une gestuelle électrique et vive. Le plaisir kinesthésique (le sens du mouvement) l’emporte, et comme une éponge assoiffée, il devient tellement gourmand de ces sensations électriques et vives, qu'il absorbe toute l’énergie solaire.

Le lendemain matin alors que le petit garçon brille de l’intérieur, le soleil ne se lèvera pas. Dans l’obscurité, le garçon reste tout seul, jaune, brillant, vif, et plein de danse. Autour de lui, dans une nuit pesante et épaisse, la ville dort.... dans ce silence lourd, il comprend que le soleil ne remontera pas dans le ciel au matin, que la nuit s’est étendue à la place de la jour.

Alors le petit garçon doit faire un choix : garder l’énergie solaire en lui ou la redonner au ciel pour que tout le monde puisse en profiter…

A travers une chorégraphie surréaliste et sensible, Soleil propose un apprentissage poétique du partage.

  • La presse

« Avec un titre comme Soleil, on aime penser qu'un flux d'énergie positive va déferler sur le spectacle imaginé par Christina Towle et Flore Dupont. Ce solo pour un danseur (Yves Mwamba) met en scène le dialogue entre un jeune garçon et le soleil, en pariant sur le plaisir, la chaleur, la générosité de la lumière. Evidemment, dans ce conte, la nuit signifie le repli et la défaite du corps heureux. Towle et Dupont convoquent ici différentes mythologies, comme celles de Shiva, la déesse hindoue, mais aussi d’Apollon et d’Hélios, chez les anciens Grecs, ou encore du roi Louis XIV, surnommé le Roi-Soleil. Une longue et riche histoire, complexe aussi dans ses références, que la Kivuko Compagnie, créée en 2015 par Djino Alolo Sabin et Christina Towle, va s'employer à dérouler comme par magie. » Rosita Boisseau, Télérama Sortir

Avis du public : Christina Towle - Soleil

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment