Chicago

Casino de Paris , Paris

Du 13 février au 27 juin 2004
Durée : 2H40

MUSIQUE & DANSE

Pour la première fois en français à Paris, la comédie musicale Chicago un des plus grand succès musicaux de tous les temps ! Immense succès depuis sa naissance sur Broadway en 1996, l'histoire est inspirée de deux meurtres survenus dans la Ville des Vents en 1924.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 27 juin 2004

 

Chicago

De

Fred Ebb

,

Bob Fossé

,

John Kander

Mise en scène

Scott Faris

Avec

Shantal Bard

,

David Bushman

,

Terra Ciccotosto

,

Etienne Cousineau

,

Daniel Delisle

,

Brigitte Désy

,

Véronic DiCaire

,

Kathleen Fortin

,

Serge Groulx

,

Steve Hanley

,

Emilie Josset

,

Steve Julien

,

Anthony Kavanagh

,

Dominic Lorange

,

Patricia McKenzie

,

Michael Daniel Murphy

,

Laurent Paquin

,

Adrianne Richards

,

Maud Saint-Germain

La première production francophone de la version qu'ont faite John Kalder et Fred Ebb de la célèbre comédie musicale Chicago !

Chicago en France
Je parie que vous auriez fait la même chose

Chicago à la conquête du monde !

Des chiffres éloquents

Quand j'ai appris que ce monument de la comédie musicale allait s'installer à Paris j'ai tout de suite réagi : "Chicago en France !"

Après avoir prévenu d'urgence Nicolas Sarkosy, je me suis porté candidat à l'adaptation française de ce show où jazz, humour, pègre et corruption font la joie des spectateurs. J'ai eu la chance de voir l'été dernier Chicago à Broadway avec Melanie Griffith, comme vous - sinon vous ne seriez pas là - j'ai couru rejoindre Renée Zellwegger et Richard Gere dans la version cinématographique, et ce fût donc un immense bonheur d'être mêlé à cette sale histoire.

Pour obtenir ce contrat, j'ai soudoyé la production, couché avec qui il fallait et abusé des medias. Sinon je ne serais pas là ! All that jazz !

Laurent Ruquier,
adaptation française

Haut de page

« Si vous aviez été là... Si vous aviez vu ça... Je parie que vous auriez fait la même chose ! »

Voilà ce que clament les joyeuses assassines, devant un public subjugué, dans le refrain de la chanson Cell Block Tango. Et leurs paroles s'apparentent à la vérité de l'histoire à l'origine de la comédie musicale Chicago ; c'est que les personnages de Roxie et Velma sont inspirés de Beulah Annan et Belva Gaertner...

Reportons-nous à Chicago en 1924. Beulah Annan (Roxie) est alors  accusée du meurtre de Harry Kalstedt, un supposé intrus, tandis que la justice reproche à Belva Gaertner (Velma) d’avoir tué son amoureux. Ces deux meurtres sont devenus hyper médiatisés grâce à la plume de Maurine Watkins, qui a couvert les procès pour le compte du Chicago Tribune et dont les articles drôles et savoureux ont défrayé la une du quotidien. Il faut dire que les circonstances étaient plutôt loufoques...

L'une des accusées invoque une grossesse pour tenter de faire avorter son procès ; l'autre était semble-t-il trop ivre pour se rappeler les faits ; un avocat flamboyant; la frénésie des médias ; l'acquittement des deux femmes; voilà une histoire non pas issue d'un film d'Hollywood, mais bien du Chicago des années folles !

La reporter du Tribune décide alors de faire de cette histoire une comédie qui prend l'affiche à Broadway en 1926. Deux ans plus tard, une première version cinématographique, une production de Cecil B. DeMille voit le jour. Un second film, intitulé Roxie Hart mettant cette fois en vedette Ginger Rogers, sera porté à l'écran en 1942. Et plus que jamais, les procès médiatisés fascinent le public.

Ces trois productions originales de Chicago ont sans doute inspiré la comédie musicale aujourd’hui à l’affiche un peu partout dans le monde. Et près de 70 ans après que Beulah Annan et Belva Gaertner eurent défrayé la chronique à Chicago, le lien entre le système judiciaire et l’influence et l’impact des médias est toujours d’actualité et continue à faire couler beaucoup d’encre. Et plus que jamais, les procès médiatisés fascinent le public. Ce qui contribue certes à la popularité de Chicago.

Une fois de plus, drame et showbiz, réalité et Broadway vont de pair...

John Gilbert,
direction musicale

Haut de page

New York - Londres - Australie - Vienne - Suède - Allemagne - Hollande - Argentine - Mexique - Russie - Italie

Hervorragend. ¡Espectacular! Astonishing!

Des critiques des quatre coins de la planète ont acclamé Chicago ; la comédie musicale est aujourd’hui à l’affiche dans 12 pays et, depuis ses débuts en 1996, a été jouée dans plus de 250 villes réparties dans 16 pays.

Le succès international de cette comédie musicale est certes lié aux thèmes universels qu’elle aborde : la cupidité, l’adultère, la violence, les histoires de meurtres, la corruption et le mensonge.

Imaginez... All That Jazz, le spectaculaire numéro d’ouverture, a été joué et chanté plus de 250 000 fois en cinq langues différentes (et bientôt six!). Ce numéro a été joué avec des orchestres symphoniques, lors de programmes de danse, en compétitions de patinage artistique et même à l’occasion de l’investiture du président Clinton en janvier 1997.

Échanges culturels de stars ! La production new-yorkaise de Chicago a également permis à des chanteurs et danseurs d’un peu partout de faire des débuts fracassants sur Broadway. C’est ainsi que Ute Lemper, Ruthie Henshall et Denise Van Outen (Londres), Petra Nielsen (Suède), Bianca Marroquin (Mexique) et Anna Montanaro (Allemagne et Autriche) ont pu déployer leurs talents au Shubert Theatre. Les producteurs Barry & Fran Weissler sont particulièrement fiers de la saveur internationale qu’a insufflée leur présence à New York, et ravis de la visibilité médiatique dont ils font l’objet.

Haut de page

Chicago a engendré des recettes de plus de 550 000 000 $ à travers le monde.
Chicago a été joué plus de 10 000 fois à travers le monde.
Chicago a été vu par plus de 12 000 000 de spectateurs à travers le monde.
Chicago a été joué dans plus de 16 pays et 261 villes.
All That Jazz a été chantée et interprétée plus de 250 000 fois et ce, dans 5 langues différentes.
Chicago a été traduit en russe pour la production moscovite qui a débuté le 4 octobre 2002, ainsi qu’en italien pour l’ouverture milanaise du 6 mars prochain.
Chicago a été joué dans 48 états américains, en plus du District of Colombia.
Chicago est au 5e rang des comédies musicales à l’affiche les plus jouées à Broadway, côtoyant des classiques tels Les Misérables, Le Fantôme de l’Opéra, La Belle et la Bête et Rent.
Chicago est la 4e comédie musicale la plus longtemps jouée à Londres, se joignant ainsi aux comédies musicales Les Misérables, Le Fantôme de l’Opéra et Blood Brothers.
Chicago est au 16e rang des comédies musicales les plus longtemps jouées à Broadway, ayant notamment éclipsé Annie, Oklahoma, Pippinet South Pacific.
Chicago s’apprête à surpasser en 2003 des succès tels My Fair Lady et Hello, Dolly! au niveau de la longévité sur Broadway.

Haut de page

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Chicago

0 Note

6 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Alain M. (1 avis) 18 avril 2004

RE: RE: Chicago : loin de Broadway Entièrement d'accord, j'ai passé deux heures super, le rythme de la comédie, les dialogues d'une actualité brulante et surtout, l'orchestre qui dans son ecrin décor donne encore plus de vie à l'explosion des interprètes. Un grand bravo !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Julie G. (1 avis) 27 février 2004

RE: RE: Chicago : loin de Broadway salut je m'apelle Julie et je suis passionée de comédies musicales j'ai donc l'intention d'aller voir "chicago" cependant j'ai lu pas mal de critiques peu réjouissantes non pas sur la pièce mais sur la salle du casino de paris qui serait apparement très mal concu et peu confortable. certains étaient si mal placés qu'ils n'ont rien vu de la pièce!!!!J'aurais voulu savoir ce que tu en pensais et ou tu étais placé?Repond-moi vite a très bientot
0
0
1
2
3
4
5
Par

François D. (1 avis) 19 février 2004

RE: RE: Chicago : loin de Broadway deception ... texte d'une bassesse !!! c'est joli ... pas une emotion ne passe ... dommage ...
0
0
1
2
3
4
5
Par

Michel V. (1 avis) 17 février 2004

Chicago : loin de tout !!! J'ai été cordialement invité à la première du grand spectacle annoncé Chicago, avec tout le gratin de la scène parisienne. Quelle déception encore une fois! Vide de tout, textes à la hauteur des plus beaux spectacles pour les 2-4 ans, mise en scène totalement absente, décors : sans, intrigue, suspence, grand show ? pas vu ! Ne vous laissez pas influencer par de belles paroles télévisées, ou de grandes phrases radiophoniques, il s'agit ici bel et bien d'une réelle arnaque. Sans fond, sans intêret, sans rien. A EVITER D'URGENCE !!! P.S. Même Laurent Ruquier s'est discrètement échappé après 30min de spectacle et d'ennui.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Nicolas F. (1 avis) 16 février 2004

RE: Chicago : loin de Broadway Je suis alle voir chicago dimanche .Je suis sorti de la salle en me disant que pour une fois , en france , on avait eu droit a une vraie comedie musicale americaine ou londonienne. La musique est parfaite Les chanteurs et danseurx sont excellents les dialogues sont traduit a la perfection...les traductions quelques fois directes mais veridiques declenchent chez le public un melange de rire et d'interet! La Mama de la prison est hors du commun!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! La salle du casino de paris convient tout a fait a cette comedie musicale car elle permet au spectateur d etre dans l'ambiance de l'histoire. Bien que certaines comedies musicales francaises remportent un peu de succes avec des chansons televisees et commercialisees , Chicago procure un repertoire a faire palir de peur certains producteurs francais... Bravo a l'orchestre qui interprete en live!!! Bravo a la troupe!!!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Sally A. (1 avis) 16 février 2004

Chicago : loin de Broadway Le nom fait rêver et on s'attend à une comédie-musicale à la hauteur de Cats ou de Hair. Au lieu de cela nous avons des chanteurs, qui malgré leur belle prestation, n'en sont que déservis par des paroles totalement dépourvues d'intérêts, qui volent bas et qui sont vulgaires. On ne compte plus les mots vulgaires qui fusent tout au long du spectacle. Les danseurs sont magnifiques, l'orchestre est fabuleux... heureusement qu'ils sont là pour nous faire oublier la mise en scène un peu trop moderne (presque amateur) et qui transforme les acteurs-chanteurs (notamment la magnifique Velma et adorable Roxy) en sombres idiotes. Dommage, l'affiche était prometteuse !
0
0

Spectacles consultés récemment