Cendres de cailloux

Théâtre La Boussole , Paris

Du 18 janvier au 09 avril 2017
Durée : 1h20

CONTEMPORAIN

Quatre personnes, dont les vies se sont entrelacées durant sept ans, racontent l’histoire de leur vie. Chacun sa version de ce qui s’est passé dans leur coin de pays blotti au sein d’une nature imposante comme le sont les forêts d’Amérique du nord. Christian Bordeleau met en scène un texte de Daniel Danis.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 09 avril 2017

 

Photos & vidéos

Cendres de cailloux

De

Daniel Danis

,

Geneviève Morissette

Mise en scène

Christian Bordeleau

Avec

Solène Gentric

,

Franck Jouglas

,

Marie Mainchin

,

Manuel Olinger

  • Quatuor vocal

Quatre personnes, dont les vies se sont entrelacées durant sept ans, racontent l’histoire de leur vie. Chacun sa version de ce qui s’est passé dans leur coin de pays blotti au sein d’une nature imposante comme le sont les forêts d’Amérique du nord.

Poème théâtral sous la forme d’un quatuor vocal où chaque voix est unique et où chaque chant se développe en harmonie ou en contrepoint des autres. Les quatre personnages nous racontent leurs passés avec le temps qui déforme et l'urgence de transmettre.

  • Les personnages

Clermont, en quête de renaissance, quitte la grande ville, Montréal, pour s’installer près de St-Raymond de Portneuf, une petite ville isolée, avec Pascale, sa fille, onze ans. Sur la ferme qu’il a rachetée, l’ex-citadin s’abrutit de travail…

Pascale va à l’école, grandit, aide et protège son père contre les tentatives d’intrusion dans leur cercle fermé. Tant pour lui que pour se guérir elle-même.

Shirley, amazone de campagne, égérie d’un quatuor de désoeuvrés, s’est jurée d’ouvrir une brèche dans la carapace cet homme vite surnommé « Caillou ».

Coco, amoureux de Shirley, pour qui il n’est qu’un partenaire sexuel facile, lui imposera la réalisation du défi lancé. Clan contre liberté.

  • La mise en scène

Dans la campagne québécoise, la nature trop grande raconte la vie, la mort, l’amour, la folie, dans l’ignorance l’un de l’autre. Shirley, Clermont, Pascale, Coco disent leurs joies, leurs désirs, les violences de leurs existences, rient en faisant la chronique des événements, des émotions amoureuses, la jalousie, le désabusement, jusqu’à la délivrance de ce qui les noue les uns aux autres.

La musique originale de Geneviève Morissette accompagnera leurs propos, les stimulera, les soulignera, telle la bande originale d’un film qui suscite, souligne, renforce les émotions, les annonce, les amplifie.

Le décor symbolique et intemporel, sera un écrin mettant en valeur les acteurs nous racontant leur histoire extraordinaire.

La lumière amplifiera cette mise en valeur du texte par les comédiens, cernera, isolera parfois certains personnages.

Les costumes seront modernes, actuels.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Cendres de cailloux

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Clara33 (4 avis) 15 mars 2017

Un très beau texte ! Une pièce à voir absolument ! Les comédiens servent le magnifique texte de Daniel Danis avec tout leur talent. On prend un plaisir savoureux jusqu'au bout.
0
0

Spectacles consultés récemment