Cecilia Bartoli - Farinelli et son temps

1
2
3
4
5

Opéra Royal de Versailles , Versailles

Le 10 octobre 2020
Durée : 2h20 entracte inclus

MUSIQUE & DANSE

,

Sélection Musique

,

Concert

,

Musique classique

,

Récital

,

Tête d'affiche

Cecilia Bartoli, qui avait déjà incarné la voix des castrats dans son programme Sacrificium, endosse les rôles de Farinelli (son dernier CD) et utilise tout son admirable potentiel vocal pour donner aux airs de Haendel et ses contemporains leur plus belle incarnation.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 10 octobre 2020

 

Photos & vidéos

Cecilia Bartoli - Farinelli et son temps

De

Antonio Caldara

,

Johann Friedrich Fasch

,

Georg Friedrich Haendel

,

Johann Adolph Hasse

,

Leonardo Leo

,

Nicola Antonio Giacinto Porpora

,

Johann Joachim Quantz

Direction musicale

Andrés Gabetta

Avec

Cecilia Bartoli

,

Andrés Gabetta

  • Les rôles de Farinelli

Le jeune Carlo Broschi (1705-1782) naquit près de Bari en Italie du Sud. Destiné à la carrière musicale, il fut formé à Naples dès 1714 par Nicolo Porpora, au Conservatoire dei Poveri de Gesu Christo. Porpora lui fit remporter ses premiers succès, grâce à une voix exceptionnelle couvrant 3 octaves.

Après des triomphes dans toute l'Europe continentale, Farinelli (son nom de scène) se rendit à Londres de 1734 à 1736 auprès de son maître Porpora, qui dirigeait l'Opéra of the Nobility, société musicale rivale de celle de Haendel, le King's Theater. Farinelli y brilla dans les œuvres de style napolitain de Hasse, Porpora, Caldara et Leo, alors que ses rivaux londoniens etaient les célèbres castrats Senesino et surtout Caffarelli, égérie de Haendel : cette joute de stars ravit le public de Londres, et nous vaut des arias virtuoses composés par les plus grands maîtres, à destination de ces chanteurs hors norme au faîte de leur vocalité. Londres couvrit Farinelli de gloire, jusqu'à son départ pour l'Espagne qu'il ne devait plus quitter. Au passage, il s'arrête à Versailles et chante pour Louis XV qui lui fait de somptueux présents...

Cecilia Bartoli, qui avait déjà incarné la voix des castrats dans son programme Sacrificium, endosse les rôles de Farinelli (son dernier CD) et utilise tout son admirable potentiel vocal pour donner aux airs de Haendel et ses contemporains leur plus belle incarnation.

  • La presse

« Tout a été dit sur le tempérament de la diva italienne, la puissance de feu de sa virtuosité, son art unique d’habiter la musique comme si elle la créait, avec cette stupéfiante maîtrise du souffle, ce luxe inouï de grains, de densités, de couleurs et de nuances. » Marie-Aude Roux, Le Monde, 19 décembre 2019

« Si ses vocalises pyrotechniques raviront ses fans, c'est dans les airs les plus intérieurs et les plus tendres que la chanteuse touche droit au coeur. » Le Figaro, 19 décembre 2019

  • Programme

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Symphonie - Extrait de Rinaldo (1715)

Nicola Porpora (1686-1768)
Vaghi amori , air de Imeneo - extrait de La festa d'Imeneo (1736)
Lontan dal solo e caro... Lusingato dalla speme, air d'Aci - extrait de Polifemo (1735)

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Entrée des songes funestes - Extrait d'Ariodante (1735)
Lascia la spina cogli la rosa, air de Piacere - Extrait de Il Trionfo del Tempo e del Disinganno (1757)

Johann Adolph Hasse (1699-1783)
Symphonie - extrait de Marc'Antonio e Cleopatra (1725)
Un sol tuo sospiro, air de Cleopâtre - Extrait de Marc'Antonio e Cleopatra

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
V'adoro pupille, air de Cléopâtre - extrait de Giulio Cesare in Egitto (1724)
Da tempeste, air de Cléopâtre - extrait de Giulio Cesare in Egitto

Johann Friedrich Fasch (1688-1758)
Concerto per trompettes, 2 hautbois et cordes en Ré majeur

Nicola Porpora (1686-1768)
Nobil onda, air d'Adelaide - extrait d'Adelaide (1723)

Johann Joachim Quantz (1697-1773)
Concerto pour flûte et cordes en Ré Majeur

Leonardo Leo (1694-1744)
Qual farfalla, air de Decio – extrait de Zenobia in Palmira (1725)

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Ah, che sol per Teseo … M'adora l'idol mio
Recitatif et air d'Agilea - extrait de Teseo (1713)

Antonio Caldara ( ?1671-1736)
Symphonie - Extrait de La Mort d'Abel (1732)
Quel buon pastor, air d'Abel - extrait de La Mort d'Abel

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Suite de danses - Extrait d'Ariodante
Augelletti, che cantate, air d'Almirena - extrait de Rinaldo
What passion cannot Music raise and quell - Extrait d'Ode à Sainte Cécile (1739)

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Cecilia Bartoli - Farinelli et son temps

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment