Béjart / Millepied - Boléro / Daphnis et Chloé

Opéra Bastille , Paris

Du 24 février au 24 mars 2018
Durée : 1h45 avec 1 entracte

MUSIQUE & DANSE

,

Ballet

,

Coups de coeur

,

Danse contemporaine

,

Sélection Danse

Cette soirée Ravel réunit deux ballets chorégraphiés par Benjamin Millepied et Maurice Béjart autour du thème de l’amour et de la séduction. Si l’un, virtuose et coloré, dessine des lignes fluides et classiques, l’autre, tout de rouge et noir, est dépouillé mais bouillant d’érotisme.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 24 mars 2018

 

Photos & vidéos

Béjart / Millepied - Boléro / Daphnis et Chloé

De

Maurice Ravel

Chorégraphie

Maurice Béjart

,

Benjamin Millepied

Direction musicale

Maxime Pascal

Cette soirée Ravel réunit deux ballets autour du thème de l’amour et de la séduction. Si l’un – virtuose et coloré – dessine des lignes fluides et classiques, l’autre – tout de rouge et noir – est dépouillé mais bouillant d’érotisme. Dans Daphnis et Chloé (2013), dont les décors sont signés Daniel Buren, Benjamin Millepied raconte le triomphe de l’amour entre deux bergers, malgré les tentations et les menaces.

Dans Boléro de Maurice Béjart (1961), un(e) soliste captive son public du haut d’une table. Transporté(e) par les rythmes enivrants de la partition, l’interprète aimante le reste du groupe qui l’entoure et l’accompagne.

Daphnis et Chloé
Musique : Maurice Ravel
Chorégraphie : Benjamin Millepied
Scénographie : Daniel Buren
Costumes : Holly Hynes
Lumières : Madjid Hakimi

Boléro
Musique : Maurice Ravel
Chorégraphie : Maurice Béjart
Lumières : Clément Cayrol
Direction musicale : Maxime Pascal
Chef des Choeurs : Alessandro Di Stefano

Les Étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet
Orchestre et Choeurs de l’Opéra national de Paris


« Le ressort magique de ce Boléro, qui tient beaucoup au piège musical de Ravel, réside aussi dans la ­façon dont la pièce rassemble la communauté des danseurs et des spectateurs. A peine la dernière note a-t-elle explosé, pile au moment où l’interprète principale s’effondre, que la salle répond illico par des applaudissements et parfois une standing ovation. C’est physique, quasi mécanique. Le crescendo et la tension mettent sous perfusion les spectateurs qui y répondent par une chair de poule collective.  » Rosita Boisseau, Le Monde, 15 mars 2018

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Béjart / Millepied - Boléro / Daphnis et Chloé

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(1)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Marie-hélène B. (2 avis) 04 mars 2018

Une soirée contrastée Daphnis et Chloé séduit par sa chorégraphie très étudiée qui offre aux deux couples vedettes l'occasion de briller. Troisième rôle (l'homme en noir) à chorégraphie très spectaculaire. Le Boléro est toujours magique mais, l'ayant vu dans ma jeunesse, dansé par Jorge Donn, je trouve tous les autres interprêtes un cran en dessous. Marie-Agnès Gillot est une excellente danseuse, mais je n'ai retrouvé ni la sauvagerie contenue ni l'animalité brute de l'interprétation de Jorge Donn.
0
0

Spectacles consultés récemment