Au prix de la mort - Les dernières heures de Delg

Théâtre Darius Milhaud , Paris

Du 05 avril au 03 mai 2016
Durée : 1h20

CONTEMPORAIN

Espoir, amour, révolte : 1802, deux héros guadeloupéens s’opposent au rétablissement de l’esclavage. Une mise en scène originale et intrigante qui ne laisse pas indifférent. Des personnages haut en couleur qui vous emporteront dans leur univers. Une pièce moderne et unique en son genre.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 03 mai 2016

 

Au prix de la mort - Les dernières heures de Delg

De

Christine Lara

Mise en scène

Véronique Essaka-De Kerpel

,

Ludovic Goma

Avec

Jean-Jacques Audige

,

Gwladys Batta

,

Alicia Bigot

,

Mamadou Bouchard

,

Jean-Michel Cortana

,

Claudy Corvo

,

William Louis

,

Axel Tanguy-Robin

,

Camille Tavitian

,

Sybille Wehrli

Une pièce unique en son genre, qui vous offre une page d'histoire, de révolte, d'espoir et d'amour. Une mise en scène intrigante et originale qui ne laisse pas indifférent. Des personnages haut en couleur qui vous emporteront dans leurs univers. La naissance de deux héros guadeloupéens face au rétablissement de l'esclavage en 1802. Spectacle qui unit la tragédie en vers à une mise en scène moderne, qui mélange la danse, la musique, le chant et le théâtre afin de plonger le spectateur dans la réalité de l’époque, la culture afro-créole, le patrimoine emporté par les esclaves ; de l'emmener à apprécier ce rythme porteur de messages et d'espoir. Le spectateur, pendant un peu plus d'une heure, voyagera sur les ailes du temps et de l'histoire.

La pièce commence quand Tarant, personnage fictif vient annoncer au Commandant Delgrès que l’armée menée par Ignace a été vaincue à Baimbridge. Les deux personnages doivent prendre une décision : résister ou se rendre ? Vivre libre ou mourir ? Mais redevenir esclave après avoir connu le goût de la liberté est impossible. La lutte est donc inévitable. Tarant exprime son amour et sa volonté de vivre libre à Kana, son amante. D’autres femmes s’expriment, racontant leurs souffrances d’esclave. Les soldats sortent à plusieurs reprises pour résister à l’avancée des troupes de Richepance. La situation empire de minute en minute et Delgrès s’interroge sur sa responsabilité dans la mort prochaine de ses compagnons...

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Au prix de la mort - Les dernières heures de Delg

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Ach T. (1 avis) 21 mars 2016

Au prix de la mort Ne serait-ce que la bande annonce : c'est génial!
0
0

Spectacles consultés récemment