Andrei Korobeinikov

1
2
3
4
5

Théâtre des Champs-Elysées , Paris

Le 17 mars 2018

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Musique classique

,

Récital

Le pianiste russe Andrei Korobeinikov tisse un programme empli de nostalgie incantatoire, de Schubert à l'une des plus grandes pages de Liszt.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 17 mars 2018

 

Photos & vidéos

Andrei Korobeinikov

De

Franz Liszt

,

Sergei Rachmaninov

,

Franz Schubert

Avec

Andrei Korobeinikov

  • Un grand voyage romantique

Comme son compatriote Evgeny Kissin, le trentenaire Korobeinikov est un surdoué du clavier (pas moins de vingt concours remportés à son palmarès) et un jeune esprit éclairé (il a son diplôme d’avocat et a publié plusieurs ouvrages juridiques notamment sur la propriété intellectuelle).

Il quitte ici les rives slaves (c’est l’un des grands interprètes actuels de Scriabine et Chostakovitch) pour un grand voyage romantique avec Schubert et surtout la sonate en si de Liszt, sans doute l’œuvre la plus accomplie du musicien pour le piano, à l’architecture digne d’un poème symphonique dont elle pressent toute l’ampleur et la puissance. Nous voilà bien au cœur du Saint Graal du piano romantique.

  • Programme

Schubert : Trois Impromptus op. 142 n°s 3 et 1, op. 90 n° 2
Rachmaninov : Elégie op. 3 n° 1
Variations sur un thème de Corelli op. 42
Schubert-Liszt : Sei mir gegrüßt, Auf dem Wasser zu singen, Erlkönig
Liszt : Sonate en si mineur

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Andrei Korobeinikov

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment