Alexandre Tharaud - Récital Beethoven

1
2
3
4
5

Opéra Royal de Versailles , Versailles

Le 17 décembre 2018

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Musique classique

,

Récital

,

Tête d'affiche

Alexandre Tharaud, dont la carrière se déploie majestueusement depuis trois décennies, est devenu l’un des plus grands pianistes. Il réunit ici les trois dernières sonates pour piano de Beethoven en un concert hommage à ce premier grand maître du clavier moderne.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 55,50 € au lieu de 66 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Photos & vidéos

Alexandre Tharaud - Récital Beethoven

De

Ludwig Van Beethoven

Avec

Alexandre Tharaud

  • Hommage à un génie absolu

Alexandre Tharaud réunit ici les trois dernières sonates pour piano de Beethoven en un concert hommage à ce premier grand maître du clavier moderne.

De 1820 à 1822, Beethoven écrit trois sonates pour piano, en parallèle à la composition de la Missa Solemnis et de la Neuvième Symphonie : c’est dire l’ampleur des oeuvres du crépuscule beethovénien, qui est en vérité une maturité ; il n’a que 50 ans en 1820, mais sa surdité totale depuis ses 44 ans l’a plongé dans un monde différent... Cette période très introspective est marquante pour Beethoven, persuadé d’écrire ses dernières œuvres pour la postérité plus que pour le public viennois de son temps.

Les trois sonates, composées successivement et comportant à la fois des difficultés techniques et un caractère visionnaire, sont devenues au fil du temps parmi les plus prisées des grands pianistes.

La profondeur des ces chefs-d’œuvre vient évidemment aussi du contexte très ardu de leur composition : Beethoven utilise une baguette en bois serrée entre les dents, appuyée sur la caisse du piano pour en sentir les vibrations. Mais cela ne l’empêche pas de porter l’écriture pianistique à un aboutissement exceptionnel, d’une monumentalité éblouissante, d’une gravité renversante, au moment où ses futurs grands successeurs - Liszt, Schumann et Chopin - ont à peine 10 ans.... et Schubert seulement 23 ans.

Alexandre Tharaud, dont la carrière se déploie majestueusement depuis trois décennies, est devenu l’un des plus grands pianistes. Beethoven est pour lui un compagnon de longue date : il l’interprétait pour le film « Amour » de Michael Haneke (2012). Proposer aujourd’hui au public ce dernier cycle beethovenien est pour Alexandre à la fois la confrontation des maturités (entre cinquantenaires !) et l’hommage à un génie absolu.

  • Programme

Alexandre Tharaud : Récital Beethoven (1770-1827)
Ludwig van Beethoven : Sonates op. 109, 110 et 111

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Alexandre Tharaud - Récital Beethoven

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment