Mireille Herbstmeyer

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Les mystiques ou comment j'ai perdu mon ordinateur entre Niort et...

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Les plateaux sauvages Paris | du 19 au 30 novembre 2018 | Durée : 1h30
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 6 €

 

Anciennement à l’affiche

Les Parisiens

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Espace Pierre Cardin (Théâtre de la Ville) Paris | du 31 mai au 03 juin 2018 | Durée : 4h30
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 03 juin 2018

 

Mireille Herbstmeyer

Lors de sa formation en 1975 au Conservatoire d’Art Dramatique de Besançon, elle rencontre l’auteur et metteur en scène Jean-Luc Largarce, avec qui elle entamera une aventure théâtrale d’une vingtaine d’années au sein de la compagnie professionnelle du « Théâtre de la Roulotte ».

Elle y crée les textes de l’auteur (Noce, Ici ou ailleurs, Hollywood, Histoire d’amour, Les règles du savoir-vivre dans la société moderne) et elle joue dans ses mises en scène de textes classiques ou adaptations, notamment : Instructions aux Domestiques d’après Jonathan Swift ; Vagues souvenirs de l’armée de la Peste d’après Daniel Defoe ; L'île des esclaves de Marivaux ; La cagnotte de Labiche ; La cantatrice chauve de Ionesco ; Le malade imaginaire de Molière ; Les solitaires intempestifs, collage de textes de Jean-Luc Lagarce ; On purge bébé de Feydeau ; Dommage qu’elle soit une putain de Ford.

Après la mort de l’auteur en 1995, elle poursuit la création de textes contemporains dans la compagnie « Les Intempestifs » avec François Berreur, et aussi Jean-Lambert Wild (Orgia de Pasolini), Dominique Féret (LIP : Les yeux rouges ; La Pesanteur et la Grâce d’après l’oeuvre de Simone Weil) ; Mohamed Rouhabhi (Requiem Opus 61) ou encore Sébastien Bournac (La mélancolie des barbares de Koffi Kwahulé).

Depuis 2007, elle fidélise un parcours avec Olivier Py, au Théâtre de l’Odéon, puis au Festival d’Avignon. C’est ainsi qu’on a pu la voir dans : Le soulier de satin de Claudel ; Les illusions comiques de Py ; Roméo et Juliette de Shakespeare ; Les Sept contre Thèbes, Les Suppliantes, Les Perces, Prométhée enchainé d’Eschyle ; Orlando de Py et enfin dernièrement dans Les Parisiens de Py.

Avis du public : Mireille Herbstmeyer

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS