Prochainement à l’affiche

Bouvard et Pécuchet jusqu'à 26% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Espace Pierre Cardin (Théâtre de la Ville) Paris | du 22 juin au 11 juillet 2018 | Durée : 1h30
CLASSIQUE, Comédie de moeurs, Sélection Comédie, Sélection Evénement
RESERVER

À partir de 40 € , 29,50 € pour les adhérents

Bella Figura jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre du Rond-Point Paris | du 07 novembre au 31 décembre 2017
COMEDIE & BOULEVARD, Coups de coeur, Sélection Evénement, Tête d'affiche
RESERVER

À partir de 42 € , 31,50 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

Bouvard et Pécuchet

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Espace Pierre Cardin (Théâtre de la Ville) Paris | du 26 septembre au 10 octobre 2017 | Durée : 1h30
CLASSIQUE, Comédie de moeurs, Sélection Comédie, Sélection Evénement

Spectacle terminé depuis le 10 octobre 2017

 

Micha Lescot

  • Formation

Il est élève du Conservatoire National Supérieur d'Art dramatique de Paris (classes de Madeleine Marion, Catherine Hiegel, Philippe Adrien).

  • Au théâtre

La tour de Nesle d'A. Dumas et Le Triomphe de l'amour de Marivaux (reprise à l’Odéon en 98), m.e.s. Roger Planchon
Psyché
de Corneille et Molière, m.e.s. Yann Duffas
Hortense a dit j'm'en fous de Feydeau, m.e.s. Pierre Diot, Les Compagnons de Jeu.
Arcadia
de Tom Stoppard, mes Philippe Adrien
Victor ou les Enfants au pouvoir, de Roger Vitrac, m.e.s. Philippe Adrien
Casimir et Caroline de Horvath, m.e.s. Jacques Nichet (TNT Toulouse, Théâtre de la Colline Paris), où il interprète le rôle-titre
Henry V, m.e.s. Jean-Louis Benoît, créé à Avignon. Il est nominé aux Molières du meilleur Espoir en 1999.
Les Conspirateurs, m.e.s. David Lescot, Théâtre des 50, 1998 et France Culture, 2001.
Je Crois d’Emmanuel Bourdieu, m.e.s. Denis Podalydès. (Comédie de Bourges, Théâtre de la Bastille) en 2002
L'association
de David Lescot en 2002
Soucis de famille de Karl Valentin, m.e.s. Gilles Cohen en 2003
...Où boivent les vaches de Roland Dubillard, m.e.s. Éric Vigner en 2004
Musée haut musée bas de Jean Michel Ribes en 2004, Molière 2005 de la Révélation théâtrale
Célébration de Pinter, m.e.s. Planchon en 2005
Jusqu'à ce que la mort nous sépare - Prix Raimu du Comédien 2007
La Seconde Surprise de l'amour de Marivaux, m.e.s. Luc Bondy 2007
Sextett de Rémi de Vos, m.e.s. Eric Vigner 2010
Les chaises d'Eugène Ionesco, m.e.s. Luc Bondy 2009-2010, nomination Molière du meilleur comédien 2011, Prix du meilleur comédien du Syndic de la Critique en 2011
Lucide de Rafael Spregelburd, m.e.s Marcial Di Fonzo Bo, Théâtre Marigny
Le Retour d'Harold Pinter, m.e.s Luc Bondy, Théâtre de l'Odéon 2013
Tartuffe de Molière, m.e.s Luc Bondy 2014
Ivanov
de Tchekhov, m.e.s Luc Bondy 2015
Belle Figura
de Yasmina Reza 2017
Bouvard et Pécuchet, m.e.s Jérôme Deschamps

  • À la télévision

Attention fragile de Manuel Poirier
US go home de Claire Denis

  • Au cinéma

Lautrec, de Roger Planchon
Nenette et Boni de Claire Denis
Vendredi Soir de Claire Denis

  • Prix et récompenses

1998 : Révélation par le Syndicat de la Critique pour Le Triomphe de l'amour
Molières 1999 : nomination au Molière de la révélation théâtrale pour Victor ou les enfants au pouvoir
2003 : Prix d’interprétation au Festival d’Angers pour Histoire naturelle, court métrage de Laurent Perreau
Molières 2005 : Molière de la révélation théâtrale pour Musée haut, musée bas
2007 : Prix Raimu de la Comédie pour Jusqu'à ce que la mort nous sépare
Molières 2011 : nomination au Molière du comédien pour Les Chaises
2011 : Prix du meilleur comédien du Syndicat de la critique pour Les Chaises

Avis du public : Micha Lescot

3 Notes

3 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(3)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Christine G. (4 avis) 12 octobre 2015

Bravissimo " Bravissimo Sans la présence et le jeu de Micha Lescot cette pièce de Tchekhov nous semblerait trop longue. Cet acteur incarne si bien la lassitude de son personnage qu'il nous communique son mal de vivre au point d'être in fine délivré quand on entend le coup de pistolet. Quel acteur et quel texte et surtout quelle voix! Soyez remercié pour votre jeu et votre présence!"
0
0
1
2
3
4
5
Par

Christine G. (4 avis) 12 octobre 2015

Bravissimo Sans la présence et le jeu de Micha Lescot cette pièce de Tchekhov nous semblerait trop longue. Cet acteur incarne si bien la lassitude de son personnage qu'il nous communique son mal de vivre au point d'être in fine délivré quand on entend le coup de pistolet. Quel acteur et quel texte et surtout quelle voix! Soyez remercié pour votre jeu et votre présence!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Christine G. (4 avis) 12 octobre 2015

Ivanov Sans la présence et le jeu de Micha Lescot cette pièce de Tchekhov nous semblerait trop longue. Cet acteur incarne si bien la lassitude de son personnage qu'il nous communique son mal de vivre au point d'être in fine délivré quand on entend le coup de pistolet. Quel acteur et quel texte et surtout quelle voix! Soyez remercié pour votre jeu et votre présence
0
0