Marie-Christine Soma

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

La pomme dans le noir

1
2
3
4
5
  • 0 avis
MC 93 Bobigny | du 20 septembre au 08 octobre 2017 | Durée : 2h30
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 08 octobre 2017

 

Marie-Christine Soma

Elle est née à Marseille en 1958. Elle a obtenu une licence de Lettres classiques et une maîtrise de Philosophie.

Éclairagiste depuis 1985, après avoir été régisseur lumière au Théâtre de la Criée à Marseille puis assistante d’Henri Alekan sur Question de géographie dans la mise en scène de Marcel Maréchal, ainsi qu’assistante de Dominique Bruguière pour Le Temps et la Chambre de Botho Strauss, mise en scène de Patrice Chéreau.

Entre Théâtre et Danse, elle crée les lumières des spectacles de Geneviève Sorin, Alain Fourneau, du groupe Ilotopie, puis à partir de 1990 de ceux de Marie Vayssière, François Rancillac, Alain Milianti, Jean-Paul Delore, Jérôme Deschamps, Éric Lacascade, Michel Cerda, ’Éric Vigner, Arthur Nauziciel, Catherine Diverrès, Marie-Louise Bischofberger, Jean-Claude Gallota, Jacques Vincey, Frédéric Fisbach, Éléonore Weber…

En 2001 débute la collaboration avec Daniel Jeanneteau : Iphigénie de Jean Racine, puis La Sonate des spectres d'August Strindberg au CDDB de Lorient, et Anéantis de Sarah Kane, création auTNS en janvier 2005.

Elle participe en 2006 à la création de l’opéra de George Benjamin Into the Little Hill dans le cadre du festival d’Automne à l’Opéra Bastille, et en 2007 à la création de Adam et Ève de Mikhaïl Boulgakov à l’Espace Malraux de Chambéry. Elle cosigne avec Daniel Jeanneteau la mise en scène de Les Assassins de la charbonnière d’après Kafka et Labiche à l’école du TNS en 2008 (repris en 2010 sous le titre L’Affaire de la rue de Lourcine - production TNS, production déléguée de la Maison de la Culture d’Amiens, coproduction Studio Théâtre de Vitry) et de Feux d’August Stramm, créé au Festival d’Avignon 2008 (produit par la Maison de la Culture d’Amiens et le Studio-Théâtre de Vitry). Elle cosigne également la mise en scène de ciseaux, papier, caillou de Daniel Keene avec Daniel Jeanneteau pour le Théâtre de la Colline.

Parallèlement au travail de lumière scénique, elle conçoit les éclairages pour deux expositions-spectacle à la Grande Halle de la Villette : Fêtes foraines en 1995 et Le Jardin planétaire en 1999 ainsi que ceux de l’installation de la photographe Nan Goldin dans la Chapelle de la Salpêtrière lors du festival d’Automne 2004.

Elle est également intervenante à l’École nationale supérieure des Arts décoratifs en section scénographie depuis 1998, et à l’ENSATT à Lyon depuis 2004.

Le spectacle Feux, mis en scène par Daniel Jeanneteau et Marie-Christine Soma, a reçu trois nominations aux Molières 2009 : meilleur spectacle de compagnie, meilleure actrice et meilleurs lumière.

En 2010, elle met en scène avec Daniel Jeanneteau L'affaire de la rue Lourcine d'Eugène Labiche et Ciseaux, papier, cailloux de D. Keene. Elle adapte et met en scène Les Vagues de Virginia Woolf d’abord au Studio-Théâtre de Vitry puis en 2011 au Théâtre National de la Colline où elle est artiste associée.

En 2013, elle crée les lumières de la pièce d’Ibsen Les Revenants mise en scène par Thomas Ostermeier au Théâtre Vidy-Lausanne. Elle retrouve Thomas Ostermeier en 2015 à Berlin pour la création de Bella Figura de Yasmina Reza et en 2016 pour la création de La Mouette, toujours à Vidy.

En 2014, elle met en scène avec Daniel Jeanneteau Trafic de Yohann Thommerel au Théâtre National de la Colline. En 2015, elle crée les lumières d’Innocence de Déa Loher à la Comédie Française sous la direction de Denis Marleau et Stéphanie Jasmin, ainsi que celles d’Andreas, d’après Strindberg mis en scène par Jonathan Châtel pour le Festival d’Avignon, et de Trilogie du Revoir de Botho Strauss dans la mise en scène de Benjamin Porée également pour le Festival d’Avignon. Marie-Christine Soma crée les lumières de La Princesse Maleine, de Materl, mis en scène par Pascal Kirsch, qui sera crée au festival d’Avignon en juillet 2017.

Elle est intervenante à l’École nationale supérieure des Arts décoratifs en section scénographie de 1998 à 2007 et à l’ENSATT depuis 2004.
De 2008 à 2012, elle a dirigé le Comité de lecture du Studio-Théâtre de Vitry. Elle est membre du Comité de lecture du Théâtre National de la Colline.

Avis du public : Marie-Christine Soma

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS