Prochainement à l’affiche

Schatten (Eurydike sagt) [Ombre (Eurydice parle)] jusqu'à 15% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Colline (Théâtre National) Paris | du 19 au 28 janvier 2018 | Durée : 1h15
CONTEMPORAIN, Allemand, En langue étrangère, Théâtre d'ailleurs
RESERVER

À partir de 16,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Miranda

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Opéra Comique Paris | du 25 septembre au 05 octobre 2017 | Durée : 1h30
MUSIQUE & DANSE, Coups de coeur, En langue étrangère, Musique classique, Opéra, Sélection Musique

Spectacle terminé depuis le 05 octobre 2017

 

Photos & vidéos

Katie Mitchell

Née à Reading (Royaume-Uni) en 1969, elle étudie la littérature anglaise au Magdalen College à Oxford. À partir de 1988, elle fait ses débuts au théâtre comme assistante à la Royal Shakespeare Company à Stratford-upon-Avon. Elle part étudier le théâtre en Europe de l’Est, de la Russie à la Géorgie, en passant par la Pologne et la Lituanie.

De retour au Royaume-Uni, elle fonde sa propre compagnie, Classics on a Shoestring (Des classiques à petits prix), dédiée à la relecture des grands classiques de la dramaturgie grâce à différents moyens d’expression artistique, comme le cinéma, la musique ou la danse. Elle s’attaque à Euripide, à Eschyle ou à Tchekhov, à Samuel Beckett et à Harold Pinter, s’intéresse également aux textes contemporains et aux nouvelles écritures, mais aussi à la prose, avec l’adaptation des Vagues de Virginia Woolf et de L’Idiot de Fédor Dostoïevski.

Elle devient en 1997, responsable de la programmation du Royal Shakespeare Company et y met en scène The Phoenician Women qui obtient le Evening Standard Award en 1996. De 2000 à 2004, elle est metteur en scène au Royal Court Theatre de Londres mais aussi, depuis 2003, metteur en scène associée avec Leo Warner au National Theatre de Londres. Ils créent Waves adapté du roman de Virginia Woolf, Attempt on her life de Martin Crimp et Some trace of her d’après L’Idiot de Fédor Dostoïevski.

Elle travaille pour l’opéra et le théâtre à Dublin, Copenhague, Milan, New York, Stockholm, Cologne et pour le Festival de Salzbourg.

De 2008 à 2009, elle met en scène Concert à la carte de Franz Xaver Kroetz au Schauspiel Köln. En France, le public découvre peu à peu son travail, notamment lors de son passage au Théâtre de la Ville pour Chantiers Europe (2011) et au Festival d’Avignon 2011 avec sa mise en scène de Christine, d’après Mademoiselle Julie d’August Strindberg.

Elle revient au Festival d’Avignon 2012 avec deux projets : Les Anneaux de Saturne d’après le roman de Winfried Georg Sebald et Ten Billion créé avec le chercheur en sciences du calcul Stephen Emmott. Elle a par ailleurs mis en scène au Festival International d’art lyrique d’Aix-en-Provence Written on Skin de George Benjamin sur un livret de Martin Crimp en 2012 (repris au Festival d’Automne à Paris en 2013).

Avis du public : Katie Mitchell

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS