Prochainement à l’affiche

John jusqu'à 28% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Quartiers d'Ivry Ivry-sur-Seine | du 08 au 19 avril 2019 | Durée : 1 heure environ
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 12 €

 

Anciennement à l’affiche

Richard III

1
2
3
4
5
  • 13 avis
Odéon - Théâtre de l'Europe Paris | du 06 janvier au 13 février 2016 | Durée : 4h30 avec entracte
CLASSIQUE, Tragédie

Spectacle terminé depuis le 13 février 2016

 

Damien Gabriac

  • Formation

Jeune acteur, auteur et metteur en scène de 27 ans, il suit des études théâtrales à l’École de Théâtre de Rodez avec Olivier Royer de 2002 à 2003. Il intègre l’École nationale supérieure du TNB (promotion 2003-2006) dirigée par Stanislas Nordey, et suit les classes notamment de Claude Régy, Marie Vayssière, Jean-Christophe Saïs, Nadia Vonderheyden, Cédric Gourmelon et Wajdi Mouawad.

  • Au théâtre

Sous la direction de Stanislas Nordey, on a pu le voir dans Cris de Laurent Gaudé (2005), Peanuts de Fausto Paravidino (2006), Incendies de Wajdi Mouawad (2008), Das System de Falk Richter (Festival d’Avignon, 2008) et Les Justes d’Albert Camus (2010). Il travaille aussi entre 2007 et 2011 avec l’auteur Roland Fichet et la compagnie Folle Pensée sur 4 spectacles en tant que danseur, acteur et assistant à la mise en scène pour un projet intitulé Anatomies, comment toucher qui a tourné en Bretagne, en Afrique de l'Ouest et en Afrique Centrale. En 2010, il travaille comme comédien avec la compagnie rennaise Lumière d’Août et l’auteur et metteur en scène Alexandre Koutchevsky. En 2011, il assiste Stanislas Nordey à la mise en scène d’un opéra, La Métamorphose d’après Franz Kafka sur une musique de Michaël Lévinas, pour sa création à l’Opéra de Lille. Sur une commande de Roland Fichet, il écrit et met en scène Le Point de Godwin, joué au festival d’Avignon Off 2011 (Théâtre des Halles). En 2012, il collabore avec la metteure en scène Marine De Missolz pour la mise en place de plusieurs performances : Les Sims en Vrai, Combat de Catch et Pour en finir avec Stanislas Nordey (puisqu’on en a plus ou moins déjà fini avec Claude Régy).

Avis du public : Damien Gabriac

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS