Actuellement à l’affiche : Bruno Ricci

Le malade imaginaire jusqu'à 62% de réduction

1
2
3
4
5
  • 9 avis
Théâtre Dejazet Paris | du 03 novembre au 31 décembre 2017 | Durée : 2 heures environ
CLASSIQUE, PLACES DU JOUR A MOITIE PRIX, Comédie de moeurs, Coups de coeur
RESERVER

À partir de 16,50 € au lieu de 35,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Comparution immédiate, une justice sociale ?

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Théâtre du Rond-Point Paris | du 27 septembre au 22 octobre 2017 | Durée : 1h15
CONTEMPORAIN, Coups de coeur, Documentaire, Sélection Evénement, Sélection Pièce d'actualité

Spectacle terminé depuis le 22 octobre 2017

 

Bruno Ricci

Il débute à Nancy dans les cours d’Art Dramatique du Centre Dramatique National, puis entre à l’Ecole du Théâtre National de Strasbourg (groupe XXVI).

  • Au cinéma

2013 La Confrérie des larmes de Jean-Baptiste Andrea
2012 Le Capital de Costa-Gavras
2011 Captain America : First Avenger de Joe Johnston
2010 Henry de Francis Kuntz et de Pascal Rémy
2009 La Loi de Murphy de Christophe Campos
2007 Vérités assassines de Arnaud Selignac
Cash de Éric Besnard
2006 La Blonde au Bois Dormant de Sébastien Grall
Le Temps de la Désobéissance de Patrick Volson
1995 L’appartement de Gilles Mimouni
1987 La Chanoinese (c.m)

  • Au théâtre

2017 Comparution immédiate, une justice sociale ? d'après Dominique Simonnot, m.e.s Michel Didym
2016 Le Petit Coucher de Stanislas de Jean-Philippe Jaworski, m.e.s Michel Didym
2015 Le Malade imaginaire de Molière, m.e.s Michel Didym
2013 Voyage en Italie d’après Montaigne, m.e.s Michel Didym
2008 Comment réussir un bon petit couscous, texte et m.e.s de Fellag

Il a auparavant joué dans La Poule Noire de Manuel Rosenthal (mise en scène de Jean-Philippe Puymartin à l’Opéra Rhin-Strasbourg en 1991), L’Amour Paternel de Carlo Goldoni (mise en scène de Jean-Claude Penchenat au Théâtre Renaud Barrault), Siècle d’Or - Le Fantôme Amoureux de Philippe Quinault (mise en scène de Jean-Marie Villegier au Théâtre National de Strasbourg en 1992), Sans titre de Frederico Garcia Lorca (mise en scène de Jean-Louis Hourdin à Genève, Reims et Bobigny en 1993), L’Institut Benjamenta de Robert Walser (mise en scène de Joêl Jouanneau au Théâtre Vidy-Lausanne et au Théâtre de la Bastille), Les Soldats de Jakob Lenz (mise en scène de Christophe Perton au Théâtre des Célestins de Lyon et au Théâtre de Sartrouville en 1994), Le Médecin Malgré Lui de Molière (mise en scène de Daniel Person à l’Abbaye des Prémontrés et à Pont à Mousson), Tartuffe de Molière (mise en scène de Laurent Laffargue au Théâtre de la Manufacture et au Théâtre 71 de Nancy), À l’aventure (mise en scène de Jean-Louis Hourdin au Théâtre de la Tempête et aux Chantiers de Blayer en 1995), Les Jumeaux Vénitiens de Carlo Goldoni (mise en scène de Gildas Bourdet à La Criée à Marseille, au Théâtre de l’Eldorado et en tournée en1996-1997), Les Trois Mousquetaires (mise en scène de Marcel Maréchal au Théâtre du Rond Point en 1999), Peppino de Bruno Ricci (mise en scène de Bruno Ricci au Jeune Théâtre National et La Tournée Océane en 1996, au Théâtre 13 à Paris en 1998 ainsi qu’au Festival d’Avignon en 2001).

Avis du public : Bruno Ricci

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS