Auguste de Villiers de l'Isle-Adam

1
2
3
4
5

XIXème siècle



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

La révolte

1
2
3
4
5
  • 12 avis
Théâtre de Poche-Montparnasse Paris | du 17 mars au 15 juillet 2018 | Durée : 1h20
CLASSIQUE

Spectacle terminé depuis le 15 juillet 2018

 

Auguste de Villiers de l'Isle-Adam

Jean-Marie Mathias Philippe Auguste de Villiers de l'Isle-Adam (1838-1889).

Surtout connu pour ses Contes cruels (1883) et son roman fantastique L’Evefuture (1886), il a eu toute sa vie, malgré ses échecs en la matière, la passion du théâtre. Villiers, l’idéaliste et l’incompris, est à contre-courant de la création dramatique de son temps, du théâtre bourgeois ou naturaliste. Il trace la route aux symbolistes en s’intéressant à " l’impression " , à l’intériorité, au spirituel, au poétique, au déroulement d’une langue du rêve et du psychisme.

Villiers se fait avec La Révolte un grand transformateur du drame. Nous avons ici affaire à une situation bloquée, sans évolution possible. Il s’agit bien en effet d’un face à face d’incompréhension totale, puisque Félix et Élisabeth, situés sur des plans de réalité différents, ne peuvent entrer dans le conflit et donc dans l’action ; tout est ainsi déjà joué dès le début, d’où le recours à une forme brève en un acte, que Peter Szondi a pu analyser comme " le drame de l’homme privé de liberté " .

La Révolte, écrite en 1870, a été créée la même année à la Comédie-Française pour cinq représentations. Elle fut vivement sifflée lors de la première et Villiers la publia avec une préface virulente sur l’état du théâtre français. Il fut également l’auteur d’Ellen, Axel, Le Nouveau Monde, Le Prétendant

Avis du public : Auguste de Villiers de l'Isle-Adam

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS