Anne-Lise Heimburger

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Seasonal affective disorder

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Lucernaire Paris | du 14 février au 31 mars 2018 | Durée : 1h30
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 31 mars 2018

 

Anne-Lise Heimburger

  • Formation

Diplômée du Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris en 2006, Annelise Heimburger s'est d'abord formée au chant lyrique comme soprano au Conservatoire de Strasbourg.

Elle entre ensuite dans la classe-théâtre d'Annette Tuefferd au Lycée International des Pontonniers, où l'enseignement se fait en partenariat avec les professionnels du Théâtre National de Strasbourg.

Après une Hypo-Khâgne et Khâgne philosophie au Lycée Jules Ferry à Paris, elle suit les cours d'art dramatique de Bruno Wacrenier au Conservatoire du Vème arrondissement.

Elle intègre le Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris en 2003 et a pour professeurs Dominique Valadié, Andrzej Seweryn, Nada Strancar, Murielle Mayette et Caroline Marcadé.

Dans le cadre des ateliers d'école elle joue sous la direction d'Alain Françon dans Tailleur pour dames de Feydeau ; de Lukas Hemleb dans Songes de Bergman/Strindberg ; et de Matthias Langhoff dans The silver tassie de Sean O'Casey.

Toujours dans le cadre du Conservatoire, elle met en scène L'Orestie d'Eschyle/Claudel avec la participation du quintett de jazz formé par Matthieu Bloch.

  • Théâtre

En 2008, Annelise retrouve Matthias Langhoff qui la fait jouer dans Dieu comme patient, Ainsi parlait Isidore Ducasse - adaptation des Chants de Maldoror de Lautréamont - aux côtés d'André Wilms et de Frédérique Lollié (Théâtre de la Ville-Abbesses ; Cluj Napoca ; Almada...). La même année, elle est assistante à la mise en scène auprès de Lukas Hemleb, pour l'opéra Ariodante de Haendel (Théâtre des Champs-Élysées, Theater an der Wien).

Elle joue à plusieurs reprises dans les créations de Gérard Watkins : La tour (2007, Théâtre de Gennevilliers) et Identité (2009-2012, La comète 347, Théâtre de la Bastille, tournée) ; ainsi que sous la direction de Bernard Sobel : Le mendiant ou la mort de Zand de Iouri Olecha (2007, TNS ; La Colline), La pierre de Marius von Mayenburg (2010, La Colline) et Amphitryon de Heinrich von Kleist (2010, MC93 de Bobigny). Elle apparaît dans La nuit de l'iguane de Tennessee Williams mis en scène par Georges Lavaudant à la MC93 (2009).

Au printemps 2012, Annelise Heimburger joue Dans la jungle des villes de Brecht mis en scène par Roger Vontobel au Théâtre national de la Colline.

En 2017, elle joue dans la dernière création de Samuel Achache et Jeanne Candel : Orféo- Je suis mort en Arcadie. En 2018 elle joue dans Seasonal affective disorder de Lola Molina, m.e.s. Lélio Plotton.

  • Cinéma

Au cours de sa formation au CNSAD, elle suit les stages de Philippe Garrel et Jean-Claude Brisseau et tourne dans Backstage, long métrage d'Emmanuelle Bercot. Cet automne 2011, Annelise Heimburger a tourné dans Renoir, la source, de Gilles Bourdos.

  • Radio

Elle participe à différentes fictions sous la direction de Marguerite Gâteau, Alexandre Plank, Cédric Aussir, ainsi qu'à plusieurs réalisations de Martin Quenehen pour France Culture.

  • Autres

Anne-Lise Heimburger écrit les chroniques théâtre de la revue Le diable probablement aux Éditions Verdier.

Avis du public : Anne-Lise Heimburger

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS