Anciennement à l’affiche

Joséphine (Les Enfants punis)

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Sartrouville Sartrouville | le 17 mai 2014 | Durée : 1 heure
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 17 mai 2014

 

Anna Nozière

Anna Nozière est née en 1972. Elle a 13 ans lorsqu’elle joue et met en scène pour la première fois, dans un village de 800 habitants, en Limousin. Des tréteaux, une bétaillère transformée en coulisses, des phares de voitures soudés à d’énormes boîtes de conserve en guise de projecteurs et de poursuites – que manipulent en direct des techniciens assis sur des chaises d’arbitre de tennis, avec des gants de cuisine pour se protéger de la chaleur ! –, une console d’éclairage fabriquée par le génie du coin avec un programmateur de lave-linge et des boutons poussoirs de vieilles Citroën… sont la marque de fabrique de sa troupe d’adolescents.

Nul ne se doute alors que cette aventure humaine et théâtrale se renouvellera chaque année et durera presque vingt ans : du groupe – peu à peu dispersé – est resté un noyau dur, passionné, dont le travail évolue dans une rigueur croissante et une dimension de recherche. La troupe de gamins devenus adultes grandit avec un public toujours plus nombreux, des liens de plus en plus étroits avec sa région, et des invitations à venir jouer un peu partout en France, puis à l’étranger. En parallèle, Anna Nozière intègre le théâtre-école du Samovar, puis collabore avec différentes institutions et compagnies professionnelles.

Dans des travaux collectifs, puis dans des mises en scènes plus personnelles, elle continue d’expérimenter un théâtre exigeant, physique, et souvent choral, dont la singularité assumée enchante la presse et le public. Enfin, fort de ce parcours qu’elle qualifie de « grand chantier d’apprentissage », elle décide de créer davantage en son nom et de recentrer son travail sur ses propres écrits. Elle se consacre à l’écriture des Fidèles, Histoire d’Annie Rozier, un texte à la fois burlesque et intime, lauréat à l’unanimité de l’Aide à la création du Centre national du théâtre (2007) et du soutien de la SACD à l’auteur (2008), publié aux Solitaires Intempestifs (2009), et point de départ d’une production ambitieuse (pièce pour dix personnages) qu’elle passe presque trois ans à défendre.

Elle y parvient finalement, notamment grâce au soutien sans faille de Laurent Fréchuret et de son équipe du CDN de Sartrouville, dont la confiance accompagne jusqu’au bout sa détermination.

Elle écrit ensuite La Petite.

Avis du public : Anna Nozière

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS