Tant qu'il y aura des coquelicots...

Essaïon , Paris

Du 11 décembre 1980 au 05 février 1981
Durée : 1h15

CONTEMPORAIN

,

Avec les ados

,

P'tits Molières

Sorte de Cercle des poètes disparus à l’école primaire, cette pièce jubilatoire, récompensée par 3 Petits Molières en 2018, triomphe depuis 3 ans au Festival d’Avignon. Spectacle tout public, à partir de 8 ans.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 05 février 1981

 

Photos & vidéos

Tant qu'il y aura des coquelicots...

De

Cliff Paillé

Mise en scène

Cliff Paillé

Avec

Caroline Montier

,

Cliff Paillé

Spectacle tout public, à partir de 8 ans.

  • L'envie de vivre

Paul a dix ans. Un gamin semblable à beaucoup d’autres, s’accrochant à son ballon comme une moule à son rocher. Mais au moment où sa vie semble vouée à se figer dans ses maigres certitudes, l’improbable surgit sous les jolis traits d’une maîtresse d’école. Ravissante, mais aussi étonnante, passionnée, exigeante, dure, rieuse, émouvante, enjouée, tenace, inspirée... Il fallait au moins cela pour entraîner ce gamin pataud, enfermé dans ses peurs, son manque de confiance, et se prenant les pieds dans ses émotions, sur le chemin de la littérature.

De Pagnol à Barbara, d’Aragon à Monsieur Lihn, à l’ombre de Pennac à celle des Mots de Sartre, d’étonnement en étonnement, un nouveau monde s’ouvre à lui, et qui sera sa vie.

On en sort avec l’envie de lire, celle d’apprendre, encore et toujours. L’envie de vivre.

Par la compagnie Hé ! Psst !

  • La presse

« Comment faire aimer la lecture ? Paul, 10 ans, attiré plutôt par le ballon, va basculer dans le monde imaginaire des livres. Chacun peut se retrouver dans ce texte intelligent et charmant de cliff Paillé. Trois récompenses aux P'tits Molières 2018 » Le Figaroscope

« Petit bijou d'inventivité, de limpidité, de rêve et de poésie, invitation au voyage dans les lignes et les pages, cette pièce rend un vibrant hommage aux livres et aux auteurs, et à tout ce qu'ils nous apportent... » Vaucluse Matin

« Un enchantement par les mots. Le texte est fin, poétique, délicat. Il nous offre un voyage intemporel et enthousiasmant à travers les mots, l'inspiration, l'imagination, la beauté de la langue. » L’Info tout court

« Ce texte, c'est un peu notre madeleine de Proust : à travers ses souvenirs, chaque spectateur peut se remémorer les siens... Les deux comédiens sont parfaits, la mise en scène est belle. C'est tendre, émouvant, nostalgique. » La Théâtrothèque

« Le texte est d'une incroyable beauté. Que vous aimiez lire ou pas, allez-y, avec ou sans vos ados. » Vivant Mag

« Une balade poétique et enjouée où se mêlent douceur, humour et nostalgie. Une jolie traversée qui entrecroise élégamment la petite fille de Monsieur Linh en passant par Pagnol ou Barbara. » Reg’Arts

« On se joue des codes du théâtre simplement mais efficacement. Ce spectacle est comme un coquelicot qui illumine un champ de blé ! » La Revue du Spectacle

  • Mot de l'auteur

« Boko Ahram » signifie littéralement : « Pas de livres ! », Susciter l'envie de lire, en éclairer la joie et l'intérêt. Etymologie, poésie, puissance évocatrice des romans, de l'imaginaire, réflexion sur soi, sur le monde. Beauté de la langue, joie de la manipuler. Ecrire, aussi. La pièce propose à tous lecteurs, du passionné jusqu'à celui qui s'ignore encore, un enthousiasmant pas de côté pour observer avec humour et gourmandise cet étonnement séculaire, et peut-être en danger, qu'est le bonheur de lire de la fiction.

Toute forme de « pédagogisme » a été largement effacée pour laisser place à un petit voyage intime. Le spectateur est invité sur son propre parcours de lecteur, mais aussi d'enfant, d'homme ou de femme, d'apprenant ou d'éducateur, au sens le plus large possible et bien au-delà, finalement, de la seule littérature. L'occasion de libérer quelques jolies bulles de souvenirs que l'on aurait cru perdues à jamais. Une balade qui va amener les spectateurs de La petite fille de monsieur Linh à Barbara ou Pagnol, tandis que planent les ombres de Pennac, Orsenna, De Romilly. Celle de Sartre et Les mots. Parce que, les livres...

Cliff Paillé

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Tant qu'il y aura des coquelicots...

2 Notes

2 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(1)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

jipere (28 avis) 15 septembre 2019

Un grand bravo ! Un bel hommage à l'apprentissage de la lecture servi par deux acteurs convaincus et convaincants. Merci pour cette trés bonne soirée.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Kerity Joce (24 avis) 08 septembre 2019

"Tant qu'il y aura des coquelicots.." Le titre cristallise à lui seul à la fois la poésie et le réalisme de cette pièce exquise. Laquelle relate, souvent avec humour et tendresse, le cheminement laborieux d'un enfant de 10 ans vers la littérature dans un contexte familial peu épanouissant. Sur ce chemin, qu'il emprunte par hasard, il est guidé par deux femmes tutélaires - sa grand-mère, femme de la campagne solitaire, lectrice de romans et une institutrice, pétillante, inspirée et opiniâtre. Le texte et sa mise en scène sont émouvants, poétiques et drôles ; l'interprétation est à l'avenant. Ce qui est beau c'est cet appétit partagé pour les mots et le style que l'enfant découvre comme des friandises à travers quelques extraits d'oeuvres. C'est aussi un hymne à la vie : lire et apprendre exigent de ne pas avoir peur de la solitude mais c'est aussi la voie royale pour éprouver de la compassion pour les autres et s'ouvrir au monde. Bref ! lire c'est vivre pleinement ! Cette belle pièce donne envie de lire en sortant !
0
0

Spectacles consultés récemment