Sophia Aram - A nos amours...

1
2
3
4
5

Espace 1789 , Saint-Ouen

Du 24 au 25 mars 2019

HUMOUR & CAFE THEATRE

,

One (wo)man show

,

Sélection Comédie

,

Tête d'affiche

Blanche neige a-t-elle de l'ambition ? Le prince charmant a-t-il bonne haleine ? L'éjaculation précoce est-elle compatible avec l'impuissance ? Dieu est-il féministe ? Dans son nouveau spectacle, Sophia Aram nous parle de contes de fées, de ses rêves d'enfance, de désir et de sexualité, mais aussi de politique, de religion... et bien sûr d'amour.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 22,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Sophia Aram - A nos amours...

De

Sophia Aram

,

Benoît Cambillard

Mise en scène

Benoît Cambillard

Avec

Sophia Aram

  • L'amour

L'irrévérencieuse, la cinglante et impertinente Sophia Aram passe au crible toute l’actualité avec justesse et humour. Sûr qu'une nouvelle fois elle saura dépeindre avec tendresse et un humour mordant des personnages se débattant dans l’air du temps.

En digne héritière de Guy Bedos, sa verve s’attarde sur notre société et la politique, croquant avec tendresse et piquant le portrait de personnages qui se débattent dans l'air du temps. On est heureux d’accueillir son nouveau spectacle dont on ne sait à l’heure actuelle que peu de chose.

Sauf qu’on est certain qu’elle n’aura rien perdu de son humour mordant avec des répliques comme « dans les religions, Dieu est le chef de l’homme, et l’homme est le chef de la femme ». Vous êtes prévenus, son spectacle « peut heurter la sensibilité des personnes plaçant leur foi au-dessus de leur sens de l'humour. »

Après un premier spectacle sur l'école, un second sur les religions et un troisième sur la montée des extrêmes, Sophia poursuit son observation de la société en revisitant nos préjugés, nos héroïsmes et nos petits arrangements avec l'amour.

  • Note d'intention

« Le point de départ du spectacle vient de ma surprise face à un étonnement. Celui des commentateurs au sujet de l'affaire Weinstein. Pourquoi avait-il fallu attendre cette affaire et le mouvement Meetoo pour « découvrir » l'ampleur des violences faites aux femmes ? Il faut attendre que Sharon Stone attrape un coup de soleil pour découvrir le réchauffement climatique ?

Non pas que le sujet soit méconnu ou insuffisamment documenté, mais il était visiblement rangé sur l'étagère de la violence ordinaire à une époque où il n'était plus de mise « d'en faire trop avec le féminisme » devenu aussi « obligatoire » que « ringard » au prétexte qu'il aurait « déjà gagné ».

Et pendant ce temps là, Patrick Juvet s'égosille sur les femmes-femmes-femmes qui ont perdu leurs flammes-flammes-flammes en... préférant les motos aux oiseaux. Ma conviction est, qu'en matière de violence faîtes aux femmes mais aussi de sexisme, le sujet reste entier. Et pour cause, je pense que le second nourrit et permet le premier et qu'il n'y aurait pas ce niveau de violence envers les femmes sans sexisme. Comme il n'y a pas d'actes antisémites, racistes ou homophobes sans préjugés sur les juifs, les noirs, les arabes, les blancs et les homosexuels, il n'y a pas de violence contre les femmes sans sexisme.

Évidemment, si tu penses que l'assurance chômage est responsable de l'oisiveté et que le mariage gay annonce la fin de la famille, je ne vois pas pourquoi la dénonciation des violences sexuelles ne pourrait pas être responsable de l'impuissance...

Le sexisme étant loin, très loin d'être réservé aux hommes, il convient de faire ensemble l'inventaire de cet héritage culturel tant il est présent partout : l'éducation, la musique, les contes de fées, la religion, la sexualité mais aussi la manière dont on traite la question de l'ambition, du désir, des menstruations et même, ce qui est un comble, des violences faîtes aux femmes. Le génie de Jeaneton prend sa faucille c'est de vous décrire un viol en réunion ponctué de larirette lariretteuh...

C'est ce tour d'horizon que je vous propose de faire ensemble pour déminer le terrain merveilleux de l'amour et des relations entre hommes et femmes. L'amour, cet îlot de sincérité perdu dans un océan d'idées reçues. »

Sophia

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Sophia Aram - A nos amours...

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment