Rebecca Saunders - Nouvelle œuvre, pour soprano et ensemble

1
2
3
4
5

Eglise Saint-Eustache , Paris

Le 28 septembre 2017
Durée : 1 heure

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Festival d'Automne à Paris

,

Musique contemporaine

La recherche sur la musique et l’espace est le fil conducteur de l’œuvre de Rebecca Saunders. Le défi pour cet automne consistait à imaginer une œuvre qui fonctionne dans deux espaces différents, la Kammermusiksaal de la Philharmonie à Berlin et l’Église Saint-Eustache à Paris. Deux pianos dialoguent à distance alors que la soprano fait résonner le monologue final de Molly Bloom dans Ulysses de James Joyce.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 24,50 €,20 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Rebecca Saunders - Nouvelle œuvre, pour soprano et ensemble

De

Rebecca Saunders

Direction musicale

Enno Poppe

Avec

Donatienne Michel-Dansac

La recherche sur la musique et l’espace est le fil conducteur de l’œuvre de Rebecca Saunders, depuis Chroma, une installation à la Tate Modern en 2003.

Le défi pour cet automne consistait à imaginer une œuvre qui fonctionne dans deux espaces différents, la Kammermusiksaal de la Philharmonie à Berlin et l’Église Saint-Eustache à Paris. La compositrice les a explorés tous deux, en étudiant les plans, en établissant une documentation photographique, en les parcourant seule, puis avec des techniciens qui en testaient tous les recoins. « Si ma pièce fonctionne dans des acoustiques aussi opposées que ces deux-là, dit-elle, elle fonctionnera partout ».

Le noyau de l’œuvre est une pièce notée de manière classique, jouée sur un podium central. Avant et après, les musiciens, en se déplaçant à l’intérieur de l’église, interprètent des « modules » qui forment un collage musical, établi selon un schéma temporel sous forme de graphique. Deux pianos dialoguent à distance alors que la soprano fait résonner le monologue final de Molly Bloom dans Ulysses de James Joyce. Rebecca Saunders s’en était déjà inspirée il y a vingt ans ; en y revenant, riche de ses expériences de « transcriptions spatiales », elle y perçoit aussi bien l’explosion grammaticale et la thématisation radicale de la sensualité que « différents flux d’énergies et de pensées qui apparaissent et disparaissent, une texture de citations, de narrations, d’idées qui remontent et sombrent ».

Sa lecture de Joyce s’est elle-même musicalisée.

D’après Ulysses de James Joyce. Ensemble Musikfabrik.

Avis du public : Rebecca Saunders - Nouvelle œuvre, pour soprano et ensemble

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment