Rebecca Saunders - Nouvelle œuvre, pour soprano et ensemble

1
2
3
4
5

Eglise Saint-Eustache , Paris

Le 28 septembre 2017
Durée : 1 heure

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Festival d'Automne à Paris

,

Musique contemporaine

La recherche sur la musique et l’espace est le fil conducteur de l’œuvre de Rebecca Saunders. Le défi pour cet automne consistait à imaginer une œuvre qui fonctionne dans deux espaces différents, la Kammermusiksaal de la Philharmonie à Berlin et l’Église Saint-Eustache à Paris. Deux pianos dialoguent à distance alors que la soprano fait résonner le monologue final de Molly Bloom dans Ulysses de James Joyce.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 28 septembre 2017

 

Rebecca Saunders - Nouvelle œuvre, pour soprano et ensemble

De

Rebecca Saunders

Direction musicale

Enno Poppe

Avec

Donatienne Michel-Dansac

La recherche sur la musique et l’espace est le fil conducteur de l’œuvre de Rebecca Saunders, depuis Chroma, une installation à la Tate Modern en 2003.

Le défi pour cet automne consistait à imaginer une œuvre qui fonctionne dans deux espaces différents, la Kammermusiksaal de la Philharmonie à Berlin et l’Église Saint-Eustache à Paris. La compositrice les a explorés tous deux, en étudiant les plans, en établissant une documentation photographique, en les parcourant seule, puis avec des techniciens qui en testaient tous les recoins. « Si ma pièce fonctionne dans des acoustiques aussi opposées que ces deux-là, dit-elle, elle fonctionnera partout ».

Le noyau de l’œuvre est une pièce notée de manière classique, jouée sur un podium central. Avant et après, les musiciens, en se déplaçant à l’intérieur de l’église, interprètent des « modules » qui forment un collage musical, établi selon un schéma temporel sous forme de graphique. Deux pianos dialoguent à distance alors que la soprano fait résonner le monologue final de Molly Bloom dans Ulysses de James Joyce. Rebecca Saunders s’en était déjà inspirée il y a vingt ans ; en y revenant, riche de ses expériences de « transcriptions spatiales », elle y perçoit aussi bien l’explosion grammaticale et la thématisation radicale de la sensualité que « différents flux d’énergies et de pensées qui apparaissent et disparaissent, une texture de citations, de narrations, d’idées qui remontent et sombrent ».

Sa lecture de Joyce s’est elle-même musicalisée.

D’après Ulysses de James Joyce. Ensemble Musikfabrik.

Avis du public : Rebecca Saunders - Nouvelle œuvre, pour soprano et ensemble

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment