Orchestre de chambre de Paris / Douglas Boyd / Jean-Guihen Queyras

1
2
3
4
5

Théâtre des Champs-Elysées , Paris

Le 02 avril 2020

MUSIQUE & DANSE

,

Musique classique

,

Concert

Le violoncelle de Jean-Guihen Queyras entre le romantisme de Saint-Saëns et la modernité de Boulez.
Continuer la lecture


 

Orchestre de chambre de Paris / Douglas Boyd / Jean-Guihen Queyras

Direction musicale

Douglas Boyd

Avec

Jean-Guihen Queyras

Après avoir conquis la critique comme le public avec les Suites pour violoncelle de Bach, Jean-Guihen Queyras remonte, le temps d’un concert, le fil de son éblouissante et éclectique carrière. D’abord avec l’une des pages de la littérature romantique, le concerto de Saint-Saëns. « Le jouer est un peu un retour vers l’enfance, car je l’ai appris quand j’avais environ douze ans », s’amuse-t-il.

Autre étape fondatrice, à laquelle l’ancien soliste de l’Ensemble Intercontemporain revient ici, Messagesquisse de Pierre Boulez. « Dire que ma rencontre avec lui, à vingt-trois ans, a été centrale dans ma vie de musicien est un euphémisme. Son écriture est d’une exigence indicible. Il m’avait fallu de nombreux mois de travail quotidien pour apprendre ce chef-d’œuvre en vue de l’enregistrement gravé sous sa direction. »

Au programme
Saint-Saëns Concerto pour violoncelle n° 2
Boulez Messagesquisse, pour violoncelle solo et six violoncelles sur le nom de Paul Sacher
Schubert Symphonie n° 9 D. 944

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Orchestre de chambre de Paris / Douglas Boyd / Jean-Guihen Queyras

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment