Orchestre de chambre de Paris / Constantin Trinks / Carolin Widmann

1
2
3
4
5

Théâtre des Champs-Elysées , Paris

Le 28 novembre 2019

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Musique classique

Constantin Trinks dirige deux « tubes » de Beethoven avec également le Concerto pour violon de Schumann sublimé par Carolin Widmann.
Continuer la lecture


 

Orchestre de chambre de Paris / Constantin Trinks / Carolin Widmann

Direction musicale

Constantin Trinks

Avec

Carolin Widmann

Quoi de neuf ? Beethoven... dirigé par Constantin Trinks, jeune et brillant chef issu de l’endurante tradition des Kapellmeister, et demandé aujourd’hui par de grandes maisons d’opéra. Avec ici l’une des trois ouvertures de Leonore, fameux prélude à Fidelio, et la célèbre Cinquième Symphonie qui, on aurait tort de l’oublier, recèle bien plus que les huit notes immortelles de sa légende...

Issue elle aussi de l’école germanique de la rigueur, Carolin Widmann, violoniste internationalement renommée, retrouve ici une vieille connaissance : le Concerto pour violon de Schumann, qu’elle a enregistré en joué-dirigé en 2016 avec le Chamber Orchestra of Europe. L’un de ses préférés du répertoire, dont elle dit adorer « la noirceur, le côté abrasif et la tension constante, le désespoir du deuxième mouvement mais aussi la possibilité d’une consolation ».

Au programme
Beethoven Leonore, ouverture n° 3
Schumann Concerto pour violon
Beethoven Symphonie n° 5 op. 67

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Orchestre de chambre de Paris / Constantin Trinks / Carolin Widmann

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment