Malgré tout, il y avait cette clarté

1
2
3
4
5

Théâtre de la Commune , Aubervilliers

Du 10 au 14 avril 2019
Durée : 1h20

Coups de coeur

Le point de départ de ce projet est une nouvelle écrite par Anna Seghers en 1943, L'excursion des jeunes filles mortes. Maxime Chazalet a délicatement choisi de privilégier la relation entre Leni et Marianne ; deux amies d’enfance dont les choix, à différents moments de l’Histoire, les conduiront à une séparation funeste.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 14 avril 2019

 

Malgré tout, il y avait cette clarté

Mise en scène

Maxime Chazalet

Avec

Raphaëlle Grélin

,

Maud Saurel

Le point de départ de ce projet est une nouvelle écrite par Anna Seghers en 1943, L'excursion des jeunes filles mortes. Maxime Chazalet a délicatement choisi de privilégier la relation entre Leni et Marianne ; deux amies d’enfance dont les choix, à différents moments de l’Histoire, les conduiront à une séparation funeste. Aux souvenirs radieux d’une sortie scolaire, où chaque geste, chaque regard se donnent comme les gages d’un amour indestructible, se heurte la mémoire d’une double trahison.

Politique, puisque Marianne s’abandonne dans les bras du fascisme, et amicale, dans la mesure où elle est prête à sacrifier sans remord la vie de l’enfant de Leni. Mais les terribles séquelles des deux Guerres Mondiales, loin d’amoindrir l’intensité des liens qui unissaient les deux jeunes filles, en révèlent au contraire l’impérieuse nécessité. Des promesses de bonheur, d’une existence collective et amicale, rien ne doit être perdu.

A partir des questions soulevées par ce texte et de ses propres points de butée - Comment, de l’amitié la plus limpide, est-il possible de basculer dans la haine et l’indifférence ? Quels sont les événements obscurs qui précipitent un individu dans le mépris et le rejet des autres ? - les deux comédiennes cherchent à constituer et à affirmer, malgré tout, des points de confiance dans le monde. Dans un partage franc avec les spectateurs, elles prennent le temps d'examiner avec soin la question de l'amitié comme principe politique pour repenser les rapports entre les gens.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Malgré tout, il y avait cette clarté

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment