Malandain Ballet Biarritz - La Belle et la Bête

Opéra Royal de Versailles , Versailles

Du 21 au 23 décembre 2017
Durée : 1h20

MUSIQUE & DANSE

,

Ballet

,

Conte

,

Musique classique

,

Sélection pour les fêtes

La symbolique, dense et riche, de ce conte connu de tous, est un terreau fertile pour la Belle et la Bête de Thierry Malandain.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 64 € au lieu de 76,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Malandain Ballet Biarritz - La Belle et la Bête

De

Piotr-Ilitch Tchaïkovski

Chorégraphie

Thierry Malandain

Direction musicale

Jun Märkl

Avec

Ione Miren Aguirre

,

Raphaël Canet

,

Mickaël Conte

,

Ellyce Daniele

,

Frederik Deberdt

,

Baptiste Fisson

,

Michaël Garcia

,

Lucia You Gonzalez

,

Jacob Hernandez-Martin

,

Irma Hoffren

,

Miyuki Kanei

,

Mathilde Labé

,

Hugo Layer

,

Claire Lonchampt

,

Fàbio Lopez

,

Nuria López-Cortés

,

Arnaud Mahouy

,

Patricia Velàzquez

,

Laurine Viel

,

Daniel Vizcayo

La symbolique, dense et riche, de ce conte connu de tous, est un terreau fertile pour la Belle et la Bête de Thierry Malandain.

Il s’agirait du « plus symbolique des contes de fées, après Cendrillon, et le plus satisfaisant » (étude de I. et P. Opie). Le conte regorge en effet d’enseignements, ouvrant la voie à de multiples interprétations.

Le récit peut s’envisager comme un plaidoyer moral à propos de l'exclusion, la différence, le respect de l'autre, dépassant largement les limites de la simple intrigue amoureuse entre deux êtres que tout oppose.

Chargé en connotations sexuelles, ce conte est le voyage initiatique d’une jeune fille affrontant nombre d’épreuves pour résoudre l’irréductible dualité de l’être, par la réunion harmonieuse de ses multiples dichotomies : beauté/laideur et par extension corps/esprit, masculin/féminin, mais aussi clair/obscur, solaire/lunaire…

Ce conte demeure aussi populaire car il interroge les fondements sociétaux par la mise en scène des valeurs morales chrétiennes allant des péchés capitaux (symbolisés par les sœurs de la Belle) jusqu’aux vertus morales.

Musiques : Symphonie n°6 « Pathétique » de Tchaïkovski
Polonaise et Valse de l’Opéra Eugène Onéguine de Piotr Ilitch Tchaïkovski
Conception lumière : Jean-Claude Asquié
Décors et costumes  : Jorge Gallardo
Fabrication costumes : Véronique Murat

Avec l'Orchestre Symphonique d’Euskadi, direction Jun Märkl et le Malandain Ballet Biarritz.

Avis du public : Malandain Ballet Biarritz - La Belle et la Bête

1 Avis

1 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(1)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Charles R. 12 décembre 2015

    très belle prestation Mais la chorégraphie m'a écorché un tant soit peu. L'orchestre est sublime et bien dirigé, un régal. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • Spectacles consultés récemment