Lully - Grands Motets / Benedictus

1
2
3
4
5

Chapelle Royale (Opéra Royal de Versailles) , Versailles

Le 20 mars 2022
Durée : 1h10

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Musique classique

Dans l'enceinte de la Chapelle Royale, l'ensemble Les Épopées interprète quatre motets de Lully sous la direction de Stéphane Fuget.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 46,50 € au lieu de 55,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Consignes sanitaires

Pour les événements en intérieur (Concerts, ballets, opéra, Sérénade Royale…) :

Conditions d’accueil et de placement adaptées en fonction du protocole sanitaire en vigueur.
A partir du 21 juillet un Pass Sanitaire ou la preuve d'un test négatif de moins de 48h (test antigénique ou PCR) sera exigé à l’entrée pour les adultes de plus de 18 ans exclusivement.
A partir du 30 août un Pass Sanitaire ou la preuve d'un test négatif de moins de 48h (test antigénique ou PCR) sera exigé à l’entrée pour tous les visiteurs à partir de 12 ans.
Le Pass sanitaire pourra être présenté sous format numérique via l’application TousAntiCovid ou papier dans un format garantissant la bonne lecture du QR code. Une pièce d'identité vous sera demandée.

/!\ Attention : les auto-tests ne sont pas acceptés dans le cadre du Pass Sanitaire.

Pour les événements en intérieur, le port du masque est obligatoire lors des déplacements, en salle et pendant toute la durée de du spectacle.

 

Photos & vidéos

Lully - Grands Motets / Benedictus

De

Jean-Baptiste Lully

Direction musicale

Stéphane Fuget

Avec

Benoît Arnould

,

Cyril Auvity

,

Geoffroy Buffière

,

Victoire Bunel

,

Clément Debieuvre

,

Renaud Delaigue

,

Serge Goubioud

,

Claire Lefilliâtre

,

Marc Mauillon

  • Version particulièrement chatoyante, théâtrale et oratoire

Musicien de génie, Jean-Baptiste Lully a mis dans ses grands motets toute sa science musicale au service d'une intense émotion oratoire, faisant dire à Madame de Sévigné que « tous les yeux étaient plein de larmes ». Variant grands chœurs, petits ensembles, trios, duos, solos, et symphonie orchestrales, ces grandes oeuvres religieuses étaient représentatives du faste déployé à la cour de Louis XIV, servant ainsi le pouvoir absolutiste royal. Si le O Lachrymae fideles, composé à l'hiver 1664, alterne émotion toute en retenue et danse jubilatoire, les deux autres motets sont empreints d'une très grande solennité. Dies Irae et De Profundis furent en effet tous deux donnés lors des funérailles royales de l'épouse du roi, la reine Marie-Thérèse d'Autriche, en 1683, en la Basilique Saint-Denis. Les Epopées nous donnent à entendre une version particulièrement chatoyante, théâtrale et oratoire de cette musique, l'habillant d'une abondance ornementale aux scintillements éclatants, comme le soleil fait vibrer les vitraux, les miroirs et les ors de Versailles.

Avec les Epopées.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Lully - Grands Motets / Benedictus

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment