Lettre d'une inconnue

du 1 avril au 10 mai 2003

Lettre d'une inconnue

« Chacun de nous garde ses secrets... Ce qui nous pousse les uns vers les autres, ce n’est pas uniquement la chaleur du sang ou une onde de désir mais la simple peur de la solitude. Cette fuite incessante nous enferme et nous empêche souvent de connaître l’ « Amour Absolu » et pourtant, malgré tout, nous avons l’impression de vivre. » Jean-Paul Bazziconi

Synopsis
La nouvelle de Stefan Zweig

« Par hasard, deux destinées se croisent : une jeune femme qui a trop connu la passion et qui ne s’en déferra jamais ; un romancier tout à son oeuvre, amateur de femme, pour qui chaque aventure s’évanouit sitôt le plaisir assouvi. La puissance de l’amour les fait s’entrechoquer. Chaque rencontre transforme profondément la vie de la jeune femme qui sombre un peu plus dans la folie. Seul, le valet du romancier saura comprendre la tragédie qui se noue. » Christian Fromont - adaptateur

« Chacun de nous garde ses secrets... Ce qui nous pousse les uns vers les autres, ce n’est pas uniquement la chaleur du sang ou une onde de désir mais la simple peur de la solitude. Cette fuite incessante nous enferme et nous empêche souvent de connaître l’ « Amour Absolu » et pourtant, malgré tout, nous avons l’impression de vivre. » Jean-Paul Bazziconi

Cette chronique vibrante d’un amour fou est sans doute l’un des récits les plus appréciés de Stefan Zweig. C’est une confidence crépusculaire à l’état pur, et elle manifeste d’une manière paradoxale, qui en redouble la puissance d’émotion, combien la parole, malgré tout, libère.

Parole ici féminine s’il en est d’une Inconnue entrée dans nos mémoires.

La Lettre d’une inconnue, qui est vite devenue une œuvre très populaire a été adaptée pour le cinéma en 1943 par Hannu Leminen puis en 1948 par Max Ophüls, avec Joann Fontaine et Louis Jourdan.

Cette nouvelle a paru pour la première dans un grand quotidien viennois en 1922.

Sélection d’avis du public

RE: Lettre d'une inconnue Le 10 mars 2003 à 17h17

Cette pièce est très émouvante, les comédiens sont à la hauteur même si le phrasé de Christian Morin est un peu trop récité. De jolis costumes, un décor minimaliste, un texte intemporel et trop peu joué: Zweig dans toute sa splendeur!

Lettre d'une inconnue Le 11 octobre 2002 à 16h24

« Chacun de nous garde ses secrets... Ce qui nous pousse les uns vers les autres, ce n’est pas uniquement la chaleur du sang ou une onde de désir mais la simple peur de la solitude. Cette fuite incessante nous enferme et nous empêche souvent de connaître l’ « Amour Absolu » Ce thème très actuel rends cette pièce nécessaire ( voire indispensable ) pour beaucoup.

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

RE: Lettre d'une inconnue Le 10 mars 2003 à 17h17

Cette pièce est très émouvante, les comédiens sont à la hauteur même si le phrasé de Christian Morin est un peu trop récité. De jolis costumes, un décor minimaliste, un texte intemporel et trop peu joué: Zweig dans toute sa splendeur!

Lettre d'une inconnue Le 11 octobre 2002 à 16h24

« Chacun de nous garde ses secrets... Ce qui nous pousse les uns vers les autres, ce n’est pas uniquement la chaleur du sang ou une onde de désir mais la simple peur de la solitude. Cette fuite incessante nous enferme et nous empêche souvent de connaître l’ « Amour Absolu » Ce thème très actuel rends cette pièce nécessaire ( voire indispensable ) pour beaucoup.

Informations pratiques

Théâtre le Ranelagh

5, rue des Vignes 75016 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Bar Tour Eiffel Vestiaire
  • RER : Avenue du Président Kennedy Maison de Radio France à 194 m
  • Bus : Assomption - Radio France à 193 m, Radio France à 319 m, Radio France - Pont de Grenelle à 334 m, Place de Passy à 363 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre le Ranelagh
5, rue des Vignes 75016 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 10 mai 2003

Pourraient aussi vous intéresser

- 53%
L'ingénu

Essaïon

- 50%
Le Cid

Artistic Athévains

Cyrano de Bergerac

Théâtre le Ranelagh

Cyrano

La Scène Libre

- 42%
Cyrano

Théâtre Lepic

Spectacle terminé depuis le samedi 10 mai 2003