Les inséparables

Théâtre Dunois , Paris

Du 23 mars au 03 avril 2016
Durée : 50 minutes

JEUNE PUBLIC

,

Coups de coeur

,

Familial

,

Primaire

La pièce adaptée de Colas Gutman parle avec justesse du divorce et du fait de grandir. Le décor étonnant et inventif, la musique et la belle performance des comédiens en font un spectacle drôle et profond pour les petits et les grands ! Dès 6 ans.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 03 avril 2016

 

Photos & vidéos

Les inséparables

De

Colas Gutman

Mise en scène

Léna Bréban

Avec

Rachel Arditi

,

Laure Calamy

,

Julie Pilod

,

Alexandre Zambeaux

A partir de 6 ans.

  • Épinglés avec tendresse

Adapté du roman de Colas Gutman (auteur également de Chien Pourri, publié à l’École des loisirs), Les Inséparables raconte l’histoire d’une famille recomposée à travers les yeux d’un frère et d’une soeur : Simon et Delphine.

Dans un univers empruntant aux comics et à la bande dessinée, personne n’est épargné ! Parents et enfants, tout le monde se retrouve épinglé avec tendresse.

Drôle et irrévérencieux !

  • La presse

« Un régal ! » Télérama

« Excellent spectacle où ce sont les enfants qui prennent la parole et leur ton est juste ! (…) On aime ces spectacles qui osent aborder des problématiques profondes par le biais de l’humour et de la comédie. » Lamuse

« C'est sans hésitation que l'on conseille ce spectacle « jeune public » où la fantaisie gouverne et dont la langue est tout bonnement truculente. » Allegro Théâtre

« Rachel Arditi, Laure Calamy, Julie Pilod, Alexandre Zambeaux interprètent avec finesse ces six personnages souvent drôles, parfois émouvants. » Théâtre du Blog

« Une mise en scène rythmée et joyeuse, des comédiens (tous !) irrésistibles, une scénographie ingénieuse : à la sortie des Inséparables, on pose son cartable et on s’enthousiasme : " Génial, mes parents divorcent ! " » Time Out

  • Du roman à la pièce

Après avoir créé Bonjour et Où sont les mamans de Claude Ponti, Léna Bréban a souhaité poursuivre son travail sur le théâtre et l’écriture contemporaine pour le jeune public. Le Festival Codex lui avait commandé une mise en espace pour « Lire en fête » à La Villette. C’est à cette occasion que Léna Bréban a rencontré l’écriture de Colas Gutman.

Colas Gutman est un auteur jeunesse que l’on ne présente plus, il est publié à L’école des loisirs et a récemment reçu le Prix Sorcières 2012 pour son livre L’enfant. Il rencontre aussi un succès de librairie avec les multiples aventures de Chien pourri. Il écrit pour de jeunes lecteurs, des plus petits aux adolescents, avec comme point commun d’aborder des problématiques profondes par le biais de l’humour et de la comédie.

Les Inséparables, c’est cela : un sujet grave, traité avec légèreté. Le texte raconte l’explosion d’une famille lorsque le père et la mère se séparent et les relations fluctuantes et mouvementées entre le petit frère (Simon) et sa soeur (Delphine). C'est également l'histoire d'une recomposition familiale. Situation si fréquente dans le quotidien des enfants d'aujourd'hui, souvent amenés à composer avec de nouveaux arrivants ! Le thème du divorce est un classique de la littérature jeunesse, mais ce qui a séduit Léna Bréban dans l’écriture de Colas Gutman, c’est son ton vif et irrévérencieux. Que ce soit entre Simon et Delphine, ou avec Pierrette, la belle-mère, les échanges entre les protagonistes ne sont jamais édulcorés. C’est un récit désopilant pour les enfants, mais également pour les parents, car chacun s’y retrouve épinglé, dans ses travers et ses retranchements les plus inavouables. Car même dans les scènes qui devraient être les plus douloureuses, Colas Gutman parvient toujours à mettre la distance qui fait que le rire côtoie l’émotion.

La mise en scène s’inspire donc de l’univers de la bande dessinée, en privilégiant le surgissement d’instants souvent burlesques. Le décor, les effets visuels reprennent les techniques du Pop-up jouant sur les apparitions, les disparitions, et le surgissement des acteurs traités comme des marionnettes. C’est Simon, le fils, qui prend en charge le récit et qui, avec sa sœur Delphine incarne les personnages tels qu’il les voit. Parents, beaux-parents, demi-frères, voisins…tous semblent poussés par un vent de folie, emportés par le tourbillon des instants qui se suivent sans jamais se ressembler. Un musicien en scène ajoute sa note à cette partition d’ensemble franchement décalée. Une fable décapante.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Les inséparables

2 Notes

2 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(2)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Melanie B. (1 avis) 06 juillet 2015

Super bon spectacle On a passé un très bon moment, enfin un spectacle drôle et intelligent pour enfants et dans lequel les parents ne s'ennuient pas. Ma fille de 7 ans a adoré.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Sylvain B. (1 avis) 06 juillet 2015

Excellent et très sympa Mise en scène, décor et jeu au top. Une pièce très vivante, drôle dans une salle agréable. Bref, un excellent moment ou petits et grands s'amusent.
0
0

Spectacles consultés récemment