Les fous ne sont plus ce qu'ils étaient

Théâtre de Passy , Paris

Du 11 novembre 2021 au 02 janvier 2022
Durée : 1h15

HUMOUR & CAFE THEATRE

,

Coups de coeur

,

PLACES DE DEMAIN A MOITIE PRIX

,

Absurde

,

Seul(e) en scène

À mi-chemin entre le théâtre et le mime, Elliot Jenicot donne corps à sa manière aux textes de Raymond Devos. Il jongle avec ses mots, manie avec talent son verbe si maîtrisé et son humour corrosif. Dans cette interprétation très personnelle, Elliot Jenicot questionne sa propre histoire d'artiste atypique, depuis ses années au music-hall jusqu'à son entrée à la Comédie Française.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 15,50 € au lieu de 31,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires actuelles qui comprennent la présentation à l'entrée en salle d'un pass sanitaire valide pour les personnes de plus de 12 ans. Merci de respecter les gestes barrières et de vous munir d’un masque dont le port est obligatoire.
 

Photos & vidéos

Les fous ne sont plus ce qu'ils étaient

De

Raymond Devos

Adaptation

Laurence Fabre

,

Elliot Jenicot

Mise en scène

Laurence Fabre

Avec

Elliot Jenicot

  • Deux anges volubiles pour décorer notre silence intérieur

Il y a un homme qui manifestement s’est fait tout seul. Et qui s’est raté. C’est ce qu’il nous dit, d’entrée de jeu. Et cette entrée de jeu, nous nous y engouffrons derrière lui. Le voici monsieur Loyal de lui-même. Montreur d’ours, ces animaux bizarres qui s’ébattent en lui. Il ne nous cache rien de son chantier manqué, ses gravats de vie, ses planches de salut, ses peurs, ses angoisses, ses envies, ses souvenirs, ses émotions, ses apprentissages, ses colères, et ces autres animaux croisés par lui, aimés par lui, accrochés par lui, moqués par lui, et tout ce bric-à-brac, ça ne fait que de l’humain, du tendre, du joyeux, de l’inattendu, du grave, un amas de folie douce, et ses murs sont lézardés, et ses amours fissurées, et ses mots tout craquelés, et ses phrases alambiquées, et nous sommes pris dans son filet à profusion, ballotés de rire, d’intelligence et d’absurde. Voilà.

On vous dira : c’est ça, c’est le pitch. Et c’est bien peu à côté de cette grosse heure d’un seul en scène habité. Habité par deux propriétaires : le premier, Elliot Jenicot, celui qu’on voit, qu’on écoute, qu’on entend respirer et transpirer et le second, Raymond Devos, celui qui plane, dont les mots-bijoux ont trouvé preneur, parleur, raconteur, joueur, viveur, partageur. Le premier est écrin du second. Et nous, public, nous sommes aux anges. Deux anges volubiles pour décorer notre silence intérieur.

Vincent Roca, Avignon le 12 juillet 2021

  • La presse

« Elliot Jenicot ne ressemble à personne. Il nous emmène avec délice dans un voyage vers l'absurde. » Le Parisien

« Un acteur inclassable dont la silhouette a du génie. » L'Express

« Elliot Jenicot compose et offre ici un nouvel hommage vibrant de respect de l’artiste à l’auteur. Il joue un spectacle original et drôle qui nous sourit et nous émeut en permanence, nous laissant haletants et émerveillés. C’est superbe. » Frédéric Perez, Spectatif

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Les fous ne sont plus ce qu'ils étaient

3 Notes

3 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(1)

Bon


(1)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Valerie M. (1 avis) 01 décembre 2021

EXCELLENT j'ai adoré cet acteur, ce spectacle et quel bonheur d'entendre Devos !!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Sylvain C. (1 avis) 28 novembre 2021

Textes de Devos mais pas l'humour et la communion avec public du maître
0
0
1
2
3
4
5
Par

Marie D. (2 avis) 26 novembre 2021

bonsoir Devos Ca fait du bien de réécouter les textes de DEVOS; E.Jenicot les revisite bien sur. Sacré travail d'acteur, de mime; une belle dynamique qui ne trahit pas l'original.
0
0

Spectacles consultés récemment