Les carnets de Harry Haller

Théâtre du Roi René Paris , Paris

Du 03 janvier au 07 mars 2020
Durée : 1h10

CONTEMPORAIN

,

Seul(e) en scène

Le spectacle restitue fidèlement les premières pages du roman Le loup des steppes de Hermann Hesse et nous plonge dans la dualité d'un écrivain en panne d’inspiration à travers son journal intime. Un road-movie passionnant dans une obscurité lumineuse interprété par Frédéric Schmitt.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 11 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Photos & vidéos

Les carnets de Harry Haller

De

Hermann Hesse

Adaptation

Jean-Christophe Barbaud

,

Frédéric Schmitt

Mise en scène

Jean-Christophe Barbaud

Avec

Frédéric Schmitt

  • Un voyage dans l’intimité

Harry, écrivain en panne d’inspiration, fulmine dans son antre contre son existence sans but et l’absurdité de la vie. « À quoi bon ! ». Cette nuit-là, il se révolte contre son incapacité à vivre, prend son courage à deux mains, et s’extirpe enfin de chez lui. Au loin la ville s’agite, les distractions nocturnes battent leur plein. Dans un parcours mi-réel mi-fantastique, Harry va se reconnecter au monde… Tout n’est peut-être pas perdu ? Hermann Hesse réinvente, pour Harry comme pour nous, une vie riche et surprenante. Un voyage dans l’intimité. Émotions et complicités sont au rendez-vous.

Le spectacle restitue fidèlement les premières pages du roman de Hermann Hesse et nous plonge dans la dualité de Harry à travers son journal intime. Publié en 1927 et interdit sous le régime nazi, Le Loup des Steppes est redécouvert dans les années 60-70 où il devient culte pour toute une génération éprise de liberté.

Les Carnets de Harry Haller, extrait tiré du roman Le Loup des Steppes de Hermann Hesse publié chez Calmann-Lévy dans la traduction de Alexandra Cade. Hermann Hesse est représenté en France par L’Arche, agence théâtrale.

  • La presse

« Frédéric Schmitt dispense une prestation époustouflante et embarque le spectateur dans une folle équipée nocturne qui ne révèle pas tous ses secrets. » Froggy’s delight

« Le comédien colle à son personnage de schizophrène lumineux et ne nous lâche pas. A ne pas manquer ! » Théâtrothèque

« Une vraie performance d’acteur. Précipitez-vous ! » Fréquence Protestante

« On retrouve avec joie ce beau texte d'Hermann Hesse dit avec humour et brio par Fréderic Schmitt. Il ne faut pas hésiter à aller voir cette histoire, extrait du Loup des Steppes, relatant la vie d'un écrivain en mal d'inspiration qui peste contre son existence fade et sans grand intérêt. » Paris14.info



Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Les carnets de Harry Haller

6 Notes

6 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(5)

Très bon


(1)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Anne-Isabelle D. (1 avis) 28 avril 2019

Frédéric Schmitt "crève la scène" Courrez voir cette pièce, vous ne le regretterez pas! Une mise en scène épurée au service d'un texte magnifique et qui permet à Frédéric Schmitt de donner toute la mesure de son talent. Totalement habité par le personnage et par un jeu d'acteur remarquable, il nous immerge avec brio dans le monde intérieur d'Harry dont les questionnements ne manquent pas de faire écho aux nôtres.
1
0
1
2
3
4
5
Par

Martine H. (1 avis) 18 avril 2019

Harry loup des steppes Spectacle emouvant. Frederic Schmitt incarne a la perfection ce loup des steppes. A voie et a revoir
1
0
1
2
3
4
5
Par

EWA G. (37 avis) 15 avril 2019

Un seul-en-scène magnifique. Une éblouissante prestation du comédien sur un texte qui ne nécessite ni commentaires ni publicité. Une mise en scène impeccable, poussant à la relecture de ce qui semblait tellement connu. Bravo et mille mercis!
1
0
1
2
3
4
5
Par

Helen G J. (1 avis) 17 janvier 2020

Magnifique et bouleversante représentation ! Magnifique et bouleversante représentation ! J’ai été longtemps « poursuivie » par le personnage de Harry Haller… ou plutôt les personnages d’ailleurs, le sauvage « loup des steppes » révolté par la folie de son époque et la perte des valeurs (c’est très actuel !!), et l’autre personnage qui a une prédilection pour le confort en odeur de paix et d’ordre du milieu bourgeois et familial. Et le décor, nuit obscure, ce mur étrange, sans porte, avec une porte, une porte sur l’au-delà ? Sillage doré, rare trace divine ou… panneau publicitaire ?!! non, « théâtre magique », « réservé aux insensés », et où « tout le monde n’est pas autorisé » ! Cela avait pour moi un goût de « Nuit obscure » et de « Flamme d’amour » selon Jean de la Croix. J’ai maintenant hâte de retrouver Harry dans le livre… Merci et encore Bravo !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Akté. (1 avis) 14 janvier 2020

Saisissante représentation… le personnage de Harry Haller nous habite longtemps après le spectacle et nous interroge encore plus longtemps… car « nous avons tous quelque chose » du sauvage « loup des steppes » révolté par la folie de son époque où les valeurs essentielles fondent comme neige au soleil et en même temps du « tout un chacun » amateur du petit confort médiocre et insipide. (Mais… si inconciliables que cela ces personnages?) Un spectacle pour nous booster dans notre quotidien…
0
0
1
2
3
4
5
Par

Corinne D. (18 avis) 13 janvier 2020

Tout est bon, une seule réserve, pourquoi avoir choisi ce texte, tellement littéraire et si peu théâtral ? même si le défi est parfaitement relevé par le comédien parfaitement mis en scène
0
0

Spectacles consultés récemment