Les Quatre Saisons

1
2
3
4
5

Opéra Royal de Versailles , Versailles

Le 10 juillet 2021

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Musique classique

Pour cette confrontation passionnante, l’Orchestre de l’Opéra Royal sera dirigé par le virtuose Andrès Gabetta, depuis son violon vénitien de Pietro Guarneri datant de 1727, exact contemporain de ces Huit Saisons !
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 64 € au lieu de 76,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires. Merci de respecter les gestes barrières, de vous munir d'un masque et de le porter lorsqu'il est exigé.
 

Les Quatre Saisons

De

Giovanni Guido

,

Antonio Vivaldi

Direction musicale

Andrés Gabetta

Et si les fameuses Quattro Stagioni d’Antonio Vivaldi (1678-1741), publiées à Amsterdam en 1725, jouées à Paris au Concert Spirituel en 1728, avaient été précédées par celles de Giovanni Antonio Guido (1675-1729), violoniste star des orchestres parisiens de la maturité de Louis XIV, et Maître de Musique du Régent Philippe D’Orléans, éditées à Versailles ? Voici enfin réunies deux œuvres au même programme, et pourtant si différentes : à la virtuosité bien connue de l’œuvre de Vivaldi, les Saisons de Guido opposent un mélange de bon goût à la française et de traits italiens ; avant le poème très descriptif que la musique de Vivaldi illustre avec un naturalisme confondant, Guido rendait hommage à chaque saison, avec un déploiement d’affects dignes de la Cour de France.

Si Guido reste un musicien mystérieux, c’est par manque d’archives. Né vers 1675, il est noté dans les étudiants de violon du Conservatorio della Pietà dei Turchini, à Naples, puis dans les musiciens de La Chapelle Royale, jusqu’en 1702. C’est alors qu’il part pour Paris et entre au service du Duc Philippe d’Orléans, futur Régent de France et grand mélomane, dont il deviendra Maître de la Musique. Il côtoie ainsi Morin, Gervais, Forqueray, et contribue à faire connaître la musique italienne en France. Il entre également dans le cercle du financier Pierre Crozat, chez lequel il donne des concerts entre 1714 et 1726, y rejoignant notamment Watteau ou le banquier Law. Entre 1713 et 1716, Crozat fit réaliser une nouvelle décoration de sa Salle à Manger, commandant à Watteau 4 tableaux sur le thème des saisons. C’est sans doute pour rendre hommage à ce nouvel ensemble admirable, que Guido composa vers 1717 ses « Scherzi armonici sopra le Quattro stagioni dell’anno », s‘appuyant sur quatre poèmes anonymes : Les Caractères des Saisons. Chacun de ces « divertissements musicaux » compte une dizaine de mouvements, et même s’il a le nom de Concerto, ressemble aussi à une suite à la française : la musique en est d’ailleurs un savant mélange italien et français. La publication des Saisons de Guido à Versailles ne porte pas de date, mais daterait de la période 1725-1733. Les Saisons de Guido sont en tout cas contemporaines des fameuses Saisons de Vivaldi, peut être un peu antérieures. Alors, qui aurait inspiré qui ? Pour cette confrontation passionnante, l’Orchestre de l’Opéra Royal sera dirigé par le virtuose Andrès Gabetta, depuis son violon vénitien de Pietro Guarneri datant de 1727, exact contemporain de ces Huit Saisons !

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Les Quatre Saisons

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment