Le Cabaret des hommes perdus

Cartoucherie - Théâtre de l'Epée de Bois , Paris

Du 21 au 24 mai 2008
Durée : 1h45

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

Denis d’Arcangelo, renouvelant le cher Alfredo Arias, Sinan Bertrand, “amazone masculine”, Jérôme Pradon, aguerri à la comédie musicale qui ressuscite Claude François, ou Alexandre Bonstein, qu’on a déjà aimé chez Savary… Perdus, ces hommes ? Retrouvez-les dans ce mélo musical impertinent, joyeux et jubilatoire !
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 24 mai 2008

 

Photos & vidéos

Le Cabaret des hommes perdus

De

Christian Siméon

Mise en scène

Jean-Luc Revol

Avec

Denis d'Arcangelo

,

Sinan Bertand

,

Alexandre Bonstein

,

David Macquart

,

Patrick Laviosa

Molières 2007 du Théâtre musical et du Meilleur auteur, Christian Siméon

  • Mélo musical gay, impertinent et joyeux

C’est soirée porte ouverte au Cabaret des hommes perdus, un mélo musical gay commandé à Christian Siméon par Jean-Luc Revol et sa Compagnie du Caramel Fou. Nul besoin d’être membre pour entrer, rire et pleurer en suivant le trop court destin de Dick Teyer - un jeune paumé qu’une chasse au pédé va précipiter dans cette boîte drag queen des bas fonds new yorkais.

Il n’en est pas, Dick, mais il a de l’or entre les jambes… Sur des airs enchanteurs de Patrick Laviosa, il sera la vedette d’une revue divaguée par quatre animaux transformistes échappés du music-hall. Lullaby, Bandolina, Marpessa, Debbie et le barman tatoueur du peep show adoptent Dick et feront de lui, avant sa chute et sa mort rock’n roll, une brève star du X gay… Gazon synthétique et robe en plumes de Zlouti compris !

Christian Siméon est d’abord un sculpteur formé aux Beaux Arts de Paris, dont l’œuvre au réalisme intense aborde l’Afrique, la faim, l’art animalier, les monstres mythiques… Avec la même émotion, il cisèle des pièces de théâtre éditées par Crater ou l’Avant Scène, qui ont été mises en scène par Jean Macqueron, Jean-Michel Ribes, Didier Long : Hécate, Hyène, La Priapée des écrevisses, La Reine écartelée, L’Androcée, Théorbe, Landru et fantaisies, Vampires

Christian Siméon a choisi :
« Les extrêmes me touchent. » André Gide
« Nous vivons dans une société beaucoup trop permissive. Jamais encore la pornographie ne s’est étalée avec une telle impudeur. Et en plus, les photos sont floues ! » Woody Allen

  • La presse

« La mise en scène de Jean-Luc Revol convoque tout ce qu’il faut de pectoraux affriolants, de faux-culs emplumés et de rivières de pacotille pour offrir à cette « épopée pitoyable et narquoise » les clins d’œil grivois et les suggestions érotiques d’un second degré kitch et railleur. (...) Chaleureux et burlesque, impertinent et acide, cruel et joyeux, ce cabaret-revue est porté par un groupe de comédiens-chanteurs à l’abattage et à la personnalité hors normes. Les voix, soutenue par l’interprétation au piano de Patrick Laviosa qui signe la partition musicale impeccable de ce show, sont sûres, maîtrisées et harmonieuses, et le jeu, tout en truculence et en effets, est à la hauteur de l’équilibre entre grotesque et émotion que commande le texte. Evitant les rets du ghetto même s’il est assez subtilement militant, ce spectacle est un bel hommage à cette populaire et loufoque usine à plaisirs qu’est le music-hall. » Catherine Robert, La Terrasse, octobre 2006

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Le Cabaret des hommes perdus

0 Note

3 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Gerald M. (1 avis) 15 octobre 2006

RE: Le Cabaret des hommes perdus Très très beau spectacle où l'on pleure, on rit (très souvent)... On est envahi par la suprise... La distribution superbe !!! Christian Siméon et Jean luc Revol ont fait du très très bon travail... La chorégraphe Armelle FERRON et la costumiére aussi !!!! Le Cabaret des Hommes perdus.... Ou plutôt le Cabaret qui enchante le public... Une intimité dans la piéce, une atmosphére, des artistes fabuleux... Un super pianiste !! Que demander de plus, à part : Le spectacle fait prologation de quelques jours et TANT MIEUX... Donc rendez vous au Rond point pour découvrir l'un des plus beau spectacle de la rentrée.....
0
0
1
2
3
4
5
Par

Thomas C. (3 avis) 29 septembre 2006

RE: RE: Le Cabaret des hommes perdus Trés belle pièce de théâtre, émouvante et très bien écrite. Une grande réalisation et beaucoup de bonne humeur. Quatres acteurs qui jouent avec brio et savent parfaitement faire passer leur message. Ils chantent merveilleusement bien ce qui n'est pas pour déplaire. Bref un trés bon moment passé en leur compagnie rempli d'émotion, de joie et de tendresse. Courrez le voir !!!!!!!!!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Laurence D. (1 avis) 17 septembre 2006

Le Cabaret des hommes perdus Merci à JM Ribes et au théatre du rond point. Quelle rentrée! Avant Caubère c'est déjà du plaisir ! Le cabaret des hommes perdus est un excellent spectacle, drôle, joyeux, gai (sans jeux de mot) et émouvant. La dérision est un luxe dont on ne se lasse pas!!! Ils sont tous excellents, des voix superbes, une présence endiablée et le tout, dans une mise en scène impeccable. Ce n'est que du bonheur à les voir s'éclater sur scène pour déchirer des poncifs et décoincer des parapluies!!! Quatre, à nous dire et nous chanter un texte subtile, drôle et sérieux, qui nous décrit ce que la société n'a voulu que proposer aux homosexuels pendant si longtemps (si tant est que ce temps soit révolu...), être soit grande folle, soit grotesque, quand il ne s'agit que d'être. Allez-y, qu'est-ce que ça fait du bien!!! Laurence
0
0

Spectacles consultés récemment