La Vallée de la peur

du 19 mai au 3 juillet 2016
2 heures environ

La Vallée de la peur

La vallée de la peur
Le docteur Watson invite le public à prendre part à une nouvelle enquête de Sherlock Holmes et à résoudre le sombre mystère de la Vallée de la peur. On retrouve avec plaisir l'univers de Sir Arthur Conan Doyle, avec un suspense entretenu jusqu'à la fin. Un spectacle qui ravira tout autant les novices que les fans du détective. A partir de 12 ans.

A partir de 12 ans.

  • Une enquête de Sherlock Holmes

Manoir de Birlstone, Sussex, le 7 janvier 1890.

Le grand Sherlock Holmes est entraîné dans une nouvelle enquête obscure. Dans son château du Sussex, John Douglas est retrouvé assassiné, défiguré par un coup de fusil. Que signifie la marque au fer rouge sur son bras ? Qui a laissé ce carton sur lequel est écrit : VV 341. Qui a laissé l’empreinte de son pied tâché de sang sur la fenêtre ? La veuve est-elle joyeuse ? Autant de questions auxquelles il vous faudra répondre si vous voulez percer le mystère de la Vallée de la peur…

Mais ne vous inquiétez pas : le docteur Watson est là pour vous aidez. Alors, êtes-vous prêts à mener l’enquête ?

  • Les personnages (par ordre d’entrée en scène)

John Watson (Marc Samuel) : Docteur en médecine et romancier. Il est le seul véritable ami de Holmes. Ayant participé à la guerre en Afghanistan, il sait parfaitement manier une arme et fait preuve de beaucoup de sang froid. Il participe à toutes les enquêtes de Holmes, dont il rédige les aventures.

Sherlock Holmes (Julien Vialon) : Est-il nécessaire de présenter un tel personnage ? Détective le plus connu de Londres pour ses facultés mentales exceptionnelles, et ses méthodes de déduction hors du commun, il souffre terriblement de l’inactivité. Encore une fois il se retrouve face à son ennemi juré le professeur Moriarty. Triomphera-t-il cette fois ci ?

Macdonald (Pierre-Louis Jozan) : Jeune inspecteur de Scotland Yard, dont le mentor est Holmes. Homme très ambitieux et impatient, il souhaite résoudre en premier l’énigme du meurtre de Douglas. Y parviendra-t-il ?

White Mason (Cédrick Lanoë) : Détective de province à l’humour très caustique. Ami d’enfance de Mac, ils se retrouveront souvent en concurrence lors de l’énonciation de leurs théories pour résoudre l’énigme de Birlstone. Sous ses airs de paysans rustre, c’est un homme très vif et perspicace. White aurait-il mérité sa place dans les chroniques de Watson ?

Cecil Barker (Vincent Desprat) : Ami de longue date du défunt, entretenant une certaine complicité avec Ivy sa femme. C’est un homme élégant au charme dévastateur, réputé pour ses nombreuses conquêtes féminines. Peut-on lui faire confiance ?

Ivy Douglas (Nathalie Veneau) : Femme discrète et entièrement dévouée à son mari. Elle se retrouve veuve à trente ans. Ignorant tout du passé de son époux, sera-t-elle capable d’aider la police à retrouver l’assassin ?

John Douglas (Philippe Collin) : La victime. Homme intrépide et aventurier. Dans le passé, il a longtemps vécu en Amérique. Il semblerait qu’il s’y soit fait des ennemis… Des ennemis mortels ?

  • Pourquoi adapter Sherlock Holmes aujourd’hui ?

Parce que les histoires criminelles n'ont de cesse de fasciner les gens ! Et aussi parce que Conan Doyle a réussi à créer un mythe littéraire qui continue de passionner le monde entier. Pour ma part, tout a commencé avec Agatha Christie, Conan Doyle, et bien sûr John Dickson Carr. Quand Doyle a commencé à écrire ses histoires, Londres raffolait de récits terrifiants, c'est l'époque des " Penny dreadful "  : lire une histoire terrifiante pour un penny.

A défaut de vivre des histoires extraordinaires dans la vie, je dois avouer que je vivais par procuration ses histoires palpitantes, pour étancher ma soif d’aventures. Car je me dois d’être réaliste, tout cela n’arrive malheureusement que dans les livres ! Qui n'a pas rêvé dans la vraie vie, de se transformer en détective afin d'élucider un meurtre lors d'un voyage à l'étranger, ou dans un manoir anglais pendant les vacances d'été comme l'a si bien inventé la géniale Agatha Christie ! Et bien nous pouvons rendre tout ceci réel grâce au théâtre, et plonger ainsi le spectateur directement dans l'intrigue.

Comme détective il me fallait le meilleur : Sherlock Holmes ! C'est donc après de longues heures de lectures passionnantes, que j'ai décidé d'adapter le roman La Vallée de la peur pour la première fois au théâtre. L'histoire possède tous les atouts d'une bonne intrigue policière : un crime sanglant, des indices étranges, et un coup de théâtre final surprenant. Au théâtre Le spectateur plonge dans l’action plus intensément. Rendre tout vivant, réel : voici les maîtres mots de mon travail d’adaptatrice.

Grâce au théâtre, Sherlock Holmes peut à nouveau prendre vie et nous entraîner dans une de ses aventures. C'est cela que je voulais voir revivre : le personnage fascinant de ma jeunesse, l'époque victorienne et ses mystères...

Je vous propose de partir pour un voyage dans le passé, et de résoudre un crime dans le présent. C'est au spectateur de jouer et de trouver l'assassin !

Bonne enquête...

Sélection d’avis du public

Trop long Le 3 juillet 2016 à 23h11

J'adore l'univers de Sherlock Holmes mais je n'ai pas retrouvé l'ambiance des livres de Sir Conan Doyle dans cette pièce. Trop longue et un peu ennuyeuse. Le talent des comédiens n'a pas suffit.

A propos de................... Par Danièle M. - 13 juin 2016 à 10h35

Merci, nous avons passé mon amie et moi un super moment qui nous a fait oublié ce triste temps du dimanche. Les personnages et l'interprétation sont remarquables, on se marre gentiment et intelligemment. Un coup de cœur en particulier à Mr Marc S. allias SIR WATSON qui a eu la gentillesse de nous inviter. Danièle du labo

Par Jonquères N. - 29 mai 2016 à 09h59

Une très belle adaptation, d'un roman pas évident à mettre sur une scène de théâtre. Des inspecteurs depolice très drôle, un Sherlock Holmes tout excité par son enquête et un Watson didactique qui raconte l'histoire au public. De quoi passer un bon moment !

Synthèse des avis du public

3,3 / 5

Pour 3 Notes

33%
33%
0%
0%
33%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

3 3 5
Trop long Le 3 juillet 2016 à 23h11

J'adore l'univers de Sherlock Holmes mais je n'ai pas retrouvé l'ambiance des livres de Sir Conan Doyle dans cette pièce. Trop longue et un peu ennuyeuse. Le talent des comédiens n'a pas suffit.

A propos de................... Par Danièle M. (1 avis) - 13 juin 2016 à 10h35

Merci, nous avons passé mon amie et moi un super moment qui nous a fait oublié ce triste temps du dimanche. Les personnages et l'interprétation sont remarquables, on se marre gentiment et intelligemment. Un coup de cœur en particulier à Mr Marc S. allias SIR WATSON qui a eu la gentillesse de nous inviter. Danièle du labo

Par Jonquères N. (1 avis) - 29 mai 2016 à 09h59

Une très belle adaptation, d'un roman pas évident à mettre sur une scène de théâtre. Des inspecteurs depolice très drôle, un Sherlock Holmes tout excité par son enquête et un Watson didactique qui raconte l'histoire au public. De quoi passer un bon moment !

Informations pratiques

Vingtième Théâtre

7, rue des Plâtrières 75020 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Bar Ménilmontant
  • Bus : Henri Chevreau à 66 m, Julien Lacroix à 190 m, Pyrénées - Ménilmontant à 392 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Vingtième Théâtre
7, rue des Plâtrières 75020 Paris
Spectacle terminé depuis le dimanche 3 juillet 2016

Pourraient aussi vous intéresser

- 40%
La claque

Gaîté Montparnasse

- 32%
Dernier coup de ciseaux

Théâtre des Mathurins

- 43%
- 36%
L'embarras du choix

Gaîté Montparnasse

Spectacle terminé depuis le dimanche 3 juillet 2016