La Résistible Ascension d'Arturo Ui

Comédie-Française - Salle Richelieu , Paris

Du 01 avril au 30 juin 2017

CONTEMPORAIN

C'est à Katharina Thalbach, figure historique du Berliner Ensemble, qu'est confiée l'entrée au Répertoire du Français de cette farce éminemment politique de Bertolt Brecht.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 30 juin 2017

 

Photos & vidéos

La Résistible Ascension d'Arturo Ui

De

Bertolt Brecht

Mise en scène

Katharina Thalbach

Avec

Serge Bagdassarian

,

Nâzim Boudjenah

,

Julien Frison

,

Eric Génovèse

,

Gérard Giroudon

,

Pierre Hancisse

,

Thierry Hancisse

,

Elliot Jenicot

,

Jérémy Lopez

,

Nicolas Lormeau

,

Jérôme Pouly

,

Bruno Raffaelli

,

Bakary Sangaré

,

Laurent Stocker

,

Florence Viala

  • Entrée au répertoire

Brecht est en exil aux États-Unis lorsqu’il finalise en 1941 cette pièce où, comme le relève Bernard Dort, la distanciation est plus que jamais une « entreprise de déconditionnement et de destruction des idéologies ». Le dramaturge allemand vise à démonter les mécanismes de l’ascension d’Hitler au pouvoir en les transposant dans le Chicago des années 1930 avec le trust du chou-fleur en crise. D’Hitler à Al Capone, du nazisme à la pègre, les procédés sont les mêmes : intimidation, chantage, détournement d’argent, menace, meurtre, jusqu’ au cours grotesque de diction, chaplinesque, pour mieux haranguer les foules. « Le ventre est encore fécond... » prévient Brecht. A l’heure du soixantième anniversaire de sa mort en 2016, Arturo Ui traverse l’Histoire et parle toujours au présent.

C’est à une figure historique du Berliner Ensemble qu’est confiée l’entrée au Répertoire de La Résistible Ascension d’Arturo Ui. Katharina Thalbach, fille de Benno Besson et de Sabine Thalbach – actrice chez Brecht –, a grandi après la mort de sa mère sous la protection de la troupe, particulièrement d’Helene Weigel, veuve de l’auteur qui lui succéda à la direction du Berliner. Metteure en scène de théâtre et d’opéra reconnue, c’est hors de tout dogmatisme et dans la grande tradition de ces histrions inspirés qu’elle saura partager le souffle épique de cette « farce politique ».

  • La presse

« Il y a ainsi, à la Comédie-Française, un côté théâtre de foire, un jeu très rapide, un goût marqué pour l’efficacité, et une vision revendiquée d’Arturo Ui : ce n’est pas seulement une figure politique – le double d’Adolf Hitler –, mais aussi une figure sociale – celle d’un gangster. (...) Tous apparaissent comme des pantins pris dans les rets non pas de l’Histoire, mais d’une histoire que Katharina Thalbach traite comme une parabole sur les mécanismes implacables de l’argent et de la volonté de puissance. » Brigitte Salino, Le Monde, 7 avril 2017

« De ce triste sire, Laurent Stocker fait un boufflon sanglant d'anthologie (...) il nous arrache des cascades de rires mêlés d'effroi. (...) Katharina Thalbach (...) en donne une version fidèle à l'esprit de Brecht (...) Ne lésinant pas sur les effets, elle en rajoute dans le clownesque, va vite et frappe fort. » Jean-Luc Porquet, Le Canard enchaîné, 19 avril 2017

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : La Résistible Ascension d'Arturo Ui

22 Notes

22 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(8)

Très bon


(9)

Bon


(2)

Pas mal


(3)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Michel C. (1 avis) 02 avril 2018

La Résistible Ascension d'Arturo Ui Vu aujourd'hui 2 avril 2018, avec le même plaisir qu'en Novembre 1960 au TNP avec Vilar et Wilson entre autres. L'esprit de Brecht y est même si le texte m'a semblé un peu allégé. La mise en scène est magnifique de nature à convaincre de jeunes générations. Bravo à toute la troupe et merci à tous pour le plaisir de retrouver un théâtre"critique" et ancré dans l'époque ce qui se fait rare.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Barbara H. (3 avis) 29 juin 2017

Enfin du theatre avec un propos, du jeu, de la jubilation, et des idees pour la mise en scène. Ils s amusent et nous aussi comme quoi on peut rire de tout
0
0
1
2
3
4
5
Par

Alain Z. (2 avis) 29 juin 2017

Parfait en tout point. J'espère que les jeunes auront pu comprendre toutes les métaphores de Brecht sur l'avènement du nazisme
0
0
1
2
3
4
5
Par

Yves B. (4 avis) 17 juin 2017

Très belle mise en œuvre Très belle mise en œuvre et beau jeu d acteurs. 2 critiques: un des acteurs avec une mauvaise diction, difficile à comprendre, les coûts de feu un peu trop fort à mon goût surtout quand plusieurs d affilé. Enfin, des spectateurs très irrespectueux: téléphone, papotage, départ en plein spectacle. J avais l impression d être dans une cours de récréation d école !
0
0
1
2
3
4
5
Par

ROBERT M. (1 avis) 14 juin 2017

Un parti pris qui pèse Si le texte de Brecht conserve sa force de dénonciation , si les comédiens se livrent à un exercice éblouissant , la mise en scène par contre m'est apparu lourde , très lourde et de nature à nous faire perdre le côté tragique qui n'est jamais loin de l'apparence burlesque. Passe encore les premières minutes pendant lesquelles l'on découvre la toile d'araignée, le plan incliné, les trappes ... au bout d'une heure on aurait juste envie d'écouter le texte hors des hurlements , des gesticulations et de la confusion. Faire hurler et courir les comédiens ne donne pas un supplément d'âme à cette œuvre fondamentale. Peut être ce spectacle s'adressait il à des spécialistes qui auraient déjà vu 20 fois la pièce et auraient eu besoin d'un violent renouvellement ... ? J'avais besoin d'écouter et de laisser aller ma propre imagination : Mme Thalbach ne l'a pas permis elle tenait tellement à saturer nos capacités cognitives de bruits et de fureurs ! J'aimerais trouver une interprétation plus modeste et au fond plus respectueuse !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Ah la la... (5 avis) 19 mai 2017

Pas irresistible Un très bon point pour la mise en scène avec cette toile d'araignée qui enveloppe la ville de Chicago, le jeu de portes sur le plan, le travail des ombres, etc... Depuis le balcon notamment, l'effet était saisissant. Le parti pris clownesque renforce la caricature, même si ceux de l'époque étaient de dangereux clowns, le tout magnifiquement joué par les comédiens du français. Malgré ça, après un départ tonitruant, la pièce s'endort doucement à partir de la scène du garage. Peut-être le didactisme est-il également un peu trop appuyé? Au final, la dénonciation suscite plutôt l'indifférence, ce qui est contraire à l'objectif visé. Préférez "les damnés" qui vous prend à la gorge du début à la fin de la pièce...
0
0
1
2
3
4
5
Par

Rodolphe D. (1 avis) 19 mai 2017

La résistible ascension d'Arturo Ui Excellente mise en scène et excellent jeu des acteurs. Hélas: les textes annonçant les scènes sont fort mal éclairés et donc peu lisibles: une grave erreur! L'acoustique dans cette vieille salle laisse à désirer alors que la visibilité à partir de bien des places, y compris dans la catégorie B, est mauvaise. Dommage, car la pièce elle-même est d'une grande qualité!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Virginie D. (1 avis) 12 mai 2017

Attention Le parallèle avec l'actualité saisissant, le jeu des acteurs (UI, HINDSBOROUGH, ROMA, Gobbola, Le Comédien, Gori) jusqu'à l'explication de texte pédagogique du programme, excellents. Costumes, bien vus. Certains partis pris de mise en scène et de décor intéressants, mais pas tous... En revanche, certaines dictions (entre ceux qui hurlent et ceux qui "boulent"), le niveau sonore, la musique ... comment vous dire...hâte de sortir...
0
0
1
2
3
4
5
Par

Sorin T. (1 avis) 12 mai 2017

La Résistible Ascension d'Arturo Ui Très bonnes mise en scène et scénographie. Interprétation de très haut niveau.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Marie-Anna L. (2 avis) 07 mai 2017

La résistible ascension d'Arthur UI La pièce est formidable ! sa force, pas une ride ! Intéressante expérience que de voir les comédiens du Français dans un exercice de style si différent de leur style à eux. Ils n'y sont pas complètement convaincants mais c'est bien de s'y être frottés. D'accord avec Betty sur les intermèdes musicaux, superflus. Mais réentendre cette grande pièce, quel plaisir !
0
0
+ d'avis

Spectacles consultés récemment