L'Odyssée des Epis noirs

Gaîté Montparnasse , Paris

Du 22 au 23 juin 2007

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

Après Flon Flon, les Epis Noirs reviennent avec une farce musicale renversante et  font vivre devant nous leur Odyssée, à travers des chansons ponctuées de fresques absurdes, décalées et poétiques.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 23 juin 2007

 

L'Odyssée des Epis noirs

De

Pierre Lericq

Mise en scène

Pierre Lericq

Avec

Manon Andersen

,

Etienne Grandjean

,

Pierre Lericq

,

Elena Papulino

,

Pierre Payan

,

Martin Saccardy

  • Farce musicale renversante

Les épis noirs chantent, dansent et jouent sur les airs d'un trio de musiciens multi-instrumentistes pour raconter l'histoire d'Ulysse, de Pénélope, de Télémaque,... mais aussi celles de Pierre, Manon, Elena et les autres. Vies privées, vies d'artistes, vies des héros et des héroïnes, vies communes se téléscopent, se mêlent, pour donner une seule histoire : celle de la vie et de ses désillusions dans son unique représentation. Les jeux de mots, de malles, de placards, les chansons d'amour, la fougue de Manon, les tiraillements de Pierre, le romantisme d'Elena, les émotions, les rires, les rebondissements, les pas de danses donnent une partition poétique et énergique.”

M.D.

  • La mise en scène

L’acteur est la fondation de ma mise en scène. Il est roi et sujet. Il peut et doit savoir tout faire. Il est libre et rigoureux. Il n’est pas raisonnable. Il chante, danse, joue la comédie. Il se donne et s’engage totalement dans la représentation avec une énergie réjouissante et électrisante. À travers un foisonnement chatoyant de la parole, de la musique et de la performance scénique, il touche au plus profond le spectateur par sa naïveté enfantine, son humanité et sa générosité. L’ambition étant que l’acteur devienne le clown tragique qu’est l’homme universel.

“Au début était l’émotion” disait Céline. Voilà la base de ma mise en scène. Les idées et le verbe ne sont que le tremplin pour y accéder et c’est l’acteur, “athlète de l’émotion” dont parlait Artaud, qui doit sauter sur ce tremplin pour accéder au paradis universel de l’émotion.

Pierre Lericq

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : L'Odyssée des Epis noirs

0 Note

2 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Anne C. (1 avis) 15 septembre 2007

RE: L'Odyssée des Epis noirs J'ai adoré ce spectacle ! Tant d'énergie, de liberté. Les Epis Noirs s'autorisent tout. C'est un pur bonheur de théâtre !
0
0
1
2
3
4
5
Par

S X. (152 avis) 06 septembre 2007

L'Odyssée des Epis noirs Un spectacle des Epis noirs comme on les aime qui mêle le mythe et le trivial, la poésie et les jeux de mots, le lyrisme et la grosse caisse. C'est énergique, généreux et ça fait du bien ! Venez les voir
0
0

Spectacles consultés récemment