Grosse niaque

1
2
3
4
5

Déchargeurs , Paris

Du 01 octobre au 20 novembre 2022
Durée : 1 heure

CONTEMPORAIN

,

Documentaire

Il y a dix ans, j’ai écrit une cinquantaine de lettres de motivation. J’étais à la recherche d’une place dans la société. Grosse niaque raconte la trajectoire désespérée d’une jeune femme très motivée.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 16,50 €

Prix tous frais inclus


Consignes sanitaires
Le port du masque n'est plus obligatoire mais recommandé.
 

Photos & vidéos

Grosse niaque

De

Maïa Berling

,

Jean-Luc Vincent

Mise en scène

Jean-Luc Vincent

Avec

Maïa Berling

  • Grosse niaque

Décembre 2008 : Je vous envoie mon CV car je souhaite travailler au poste de diffusion de flyers.
Février 2009 : L’expérience enrichissante de travailler dans un parc et de tenir un manège m’intéresse vivement.

À 20 ans, Maïa écrit une cinquantaine de lettres de motivation. Elle recherche une place dans la société. Parfois acceptée à l’issue de ses entretiens pour des postes, des stages ou des formations, elle finit toujours par prendre la fuite. Grosse niaque raconte la trajectoire désespérée d’une jeune femme très motivée.

  • À propos

En partant d’un matériau autobiographique que nous avons fictionnalisé (lettres de motivation, lettre de sa grand-mère, rédaction d’école), Maïa Berling retrace ce moment de la vie, lorsque l’on a vingt ans, où le monde s’offre à nous, où nous avons envie de l’embrasser tout entier, mais où nous ne savons ni comment faire ni quoi faire.

Scéniquement, Grosse Niaque se présente d’abord comme une forme de lecture qui interroge la question de la motivation : par quoi suis-je motivé ? puis-je être motivé pour tout ? que faire des codes de la fameuse lettre de motivation ? Quittant peu à peu le mode de la lecture, Maïa Berling s’affranchit devant nous des contraintes imposées par le monde du travail et de la compétence. Elle prend son envol, affirme sa liberté, exprime sa folie propre, retrouve son âme d’enfant. Nous sommes touchés, nous rions et ça nous fait du bien.

Jean-Luc Vincent, co-auteur et co-metteur en scène

 

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Grosse niaque

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment