Fred Pellerin - De peigne et de misère

L'Alhambra , Paris

Du 30 novembre au 03 décembre 2014
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

,

Coups de coeur

Fred Pellerin continue de faire vivre les légendes de Saint-Élie-de-Caxton. Anecdotes, potins, rumeurs passent à la moulinette pour en ressortir sous forme de contes pour adultes. Ce cinquième chapitre met en scène Méo, le décoiffeur du village, qui s’invente une philosophie du secret éventré et une sagesse de la redistribution de la confidence.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 03 décembre 2014

 

Photos & vidéos

Fred Pellerin - De peigne et de misère

Avec

Fred Pellerin

  • De peigne et de misère

Au recensement du Saint-Élie-de-Caxton légendaire, le barbier figure en tête de liste... Le barbier, Méo. Lui qui tint chignon sur rue principale pendant de nombreuses années et qui marqua l’histoire de son fer à friser.

Au village, Méo veilla pendant longtemps sur la capillarité générale. À décoiffer juste à point, il su prendre de front tous les tenants de la raie droite et monotone. Le génie frisait la folie. Ou l’inverse. Et peu importe. Ça se tenait ensemble. Maître dans l’art du sarclage, habile à trier les cheveux blancs et les idées noires, Méo avait surtout les cheveux en face des trous. Aussi, sachant tirer profit de son accès aux têtes des chacune et chacun, Méo en vint vite à s’inventer une philosophie du secret éventré et une sagesse de la redistribution de la confidence.

Sans lui, les histoires ambiantes n’auraient pas l’élan qu’on leur connaît. Méo. Fin stratège de l’incroyable. Jusqu’à ce jour-là où le sort de l’humanité vint se poser sur les épaules du village. Ce fut lui qui sut garder vive la mèche de l’espoir.

Fred Pellerin

  • Un « conteur agréable par mégarde »

Diplômé en littérature à, l’Université du Québec à Trois-Rivières, Fred Pellerin est devenu « conteur agréable par mégarde » après avoir été bercé par les histoires de sa grand-mère, de son voisin Eugène et de son père. Ses histoires sont celles de son village : Saint-Elie-de-Caxton, petit village québécois de la Mauricie « où les lutins et les fées s’écrasent dans les pare-brise le soir ».

Anecdotes, potins, rumeurs passent à la moulinette pour en ressortir sous forme de contes pour adultes. 36 ans seulement, déjà plus de 200 000 spectateurs en Europe et au Canada et 5 spectacles prenant chacun pour héros un personnage de son village.

  • La presse en parle

« Un mot inventé dans la tête toutes les dix secondes, ce magicien du verbe à la langue bien pendue surprend, émerveille et bouleverse. Il rend au conte et à la transmission orale ses lettres de noblesse. » Nathalie Simon, Le Figaro, le 18 juin 2013

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Fred Pellerin - De peigne et de misère

1 Note

3 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Diane B. (8 avis) 01 décembre 2014

juste fabuleux!!! de la poésie dans ce monde brutes!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Diane B. (8 avis) 01 décembre 2014

juste fabuleux de poésie !!!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Jane C. (1 avis) 23 août 2014

de peigne et de misere j adore fred, allant au Québec 6 mois par année je ne peux que l aimer, il est très agréable et d une gentillesse infinie.
0
0

Spectacles consultés récemment