Fastes du Siècle d'Or Espagnol

1
2
3
4
5

Opéra Royal de Versailles , Versailles

Le 26 mai 2019

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Musique classique

Ce programme s’intéresse aux échanges durant presque deux siècles, aux relations artistiques étroites qui se sont créés au fil des années entre l’Espagne et les Flandres : l’une en place, quasi méridionale, l’autre étrangère, venue du nord de l'Europe. A la Chapelle Royale.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 35,50 € au lieu de 44,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Photos & vidéos

Fastes du Siècle d'Or Espagnol

Direction musicale

Simon-Pierre Bestion

A la Chapelle Royale.

  • L'Espagne et les Flandres

À la fin du XVe siècle, l’Espagne est l’une des plus influentes puissances d’Europe, ce que viendra davantage encore confirmer en 1492 la découverte des Amériques par Christophe Colomb. Cette date incontournable marque aussi la fin de la Reconquista, la longue revanche des catholiques sur les musulmans en Espagne qui se clôt en Andalousie. Le pays est donc prêt à rayonner de toute sa splendeur et son hégémonie sur l’Europe entière, sans en oublier les différentes influences culturelles du passé.

Charles Quint demeure la représentation suprême du pouvoir de l’Espagne et de la famille des Habsbourg : Duc de Bourgogne, il devient Roi des Espagnes (qui comprend le Portugal, l’ensemble des Pays-Bas mais aussi la nouvelle Espagne en Amérique), de Naples, de Sicile et de Jérusalem ainsi qu’il est proclamé Empereur des Romains. Cet âge d’or signifie bien évidemment un développement particulièrement riche dans tout le domaine artistique, mais se soldera aussi par d’incessants conflits entre puissants dans toute l’Europe.

Durant plus de deux siècles, nombreux sont donc les compositeurs flamands à avoir vécu une partie de leur vie et même, souvent, sont morts en Espagne. Charles Quint érige même officiellement la capilla flamenca en 1515 dans le palais royal de Madrid, qui fait face à la chapelle espagnole (ces deux fusionneront seulement en 1637). Ainsi, durant plus d’un siècle les souverains espagnols ont fait venir des compositeurs, chanteurs, instrumentistes de toute la Flandre, musiciens talentueux et réputés pour briller dans leur art du contrepoint franco-flamand. Deux mondes se rencontrent, se font face, s’épousent, s’influencent ou se détestent, avec chacun ses racines musicales ancestrales : l’Espagne et les Flandres.

Ce programme s’intéresse donc à ces échanges durant presque deux siècles, aux relations artistiques étroites qui se sont créés au fil des années entre ces deux cultures : l’une en place, quasi méridionale, l’autre étrangère, venue du nord de l'Europe.

Par la Compagnie La Tempête sous la direction de Simon-Pierre Bestion

  • Programme

Fastes du Siècle d’Or Espagnol : Bomba Flamenca

Œuvres de Nicolas Gombert, Cristobal de Morales , Antonio de Cabezon, Diego Pisador, Pierre de Manchicourt, Diego Ortiz, Miguel de Fuenllana, Alonso Lobo, Georges de la Hèle, Philippe Rogier, Pedro Ruimonte, Mateo Romero, Pedro Bermudez, Marbriano de Orto, Francisco Correa de Arauxo, Sebastian Aguilera de Heredia, Mateo Flecha, extraits du Libre vermell de Montserrat et des Cantigas de Santa Maria.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Fastes du Siècle d'Or Espagnol

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment