Encore un instant

1
2
3
4
5

Théâtre Edouard VII , Paris

Du 25 janvier au 19 mai 2019

CONTEMPORAIN

,

Comédie dramatique

,

Tête d'affiche

Max veut Suzanne. Simon veut Suzanne. Le public veut Suzanne. Mais ce que veut Suzanne, c’est être seule avec Julien. Julien qu’elle aime et qui l’aime, Julien qui râle et qui rit, Julien qui vit mais que personne ne voit ni n’entend. Sauf Suzanne… Avec Michèle Laroque et François Berléand.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 40 €

Prix tous frais inclus


 

Encore un instant

De

Fabrice Roger-Lacan

Mise en scène

Bernard Murat

Avec

Lionel Abelanski

,

François Berléand

,

Michèle Laroque

Après trente ans d’un amour fusionnel, comment continuer à vivre au milieu des vivants tout en poursuivant un dialogue intérieur avec l’être aimé qui n’existe plus qu’en toi ? Les autres te croient seul alors que tu es deux. Peut-on rester vivant tout en restant fidèle à celui qui est mort ? Survivre à l’autre, être vivant, est-ce forcément trahir celui qui est mort ? Ou bien est-ce qu’en renonçant à la vie, tu ne te vides pas de tout ce qui chez toi plaisait à celui auquel tu veux rester fidèle ? Où est ton devoir, est-ce de vivre en reclus, de mourir au monde, ou bien est-ce au contraire, de continuer à désirer, à aimer, à te renouveler, à échapper à toi-même et à l’autre pour rester fidèle à tout ce que l’autre aimait de toi ?

La comédie vient du fait que la réalité sensible et l’univers mental de Suzanne coexistent sur la scène. Suzanne est à la fois sollicitée par les personnages de l’extérieur, Max et Simon, et par ses pensées intérieures qu’elle prête au fantôme de Julien, son mari disparu. C’est un procédé qu’il faut exploiter au maximum. Le personnage de Julien n’est pas seulement la réminiscence du marie de Suzanne, mais c’est aussi l’expression de ses conflits intérieurs, de ses contradictions, lorsqu’elle dialogue avec son mari, les deux personnages sont alternativement le « ça » et le surmoi de Suzanne !

Le chemin que fait Suzanne doit aussi émouvoir. C’est une femme fleur, une femme plante, qui doit trouver la force de continuer à s’élever sans l’aide du tuteur qu’a été son mari. C’est une femme qui doit renoncer à ce dialogue avec l’homme qu’elle a tant aimé pour continuer à être la femme que cet homme a tant aimée.

Fabrice Roger-Lacan

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Encore un instant

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment