Comment devient-on chamoune ?

1
2
3
4
5

Sudden Théâtre , Paris

Du 23 septembre au 31 décembre 2006

JEUNE PUBLIC

A partir de 4 ans. Comment garde-t-on son âme d’enfant ? Entre chants et aventures, course dans le désert et immersion dans le monde tourneboulé, nous déambulons à l’orée du royaume de drôles d’enfants éphémères. Un conte chamanique qui préfère préserver le trésor des plus jeunes : s’étonner de tout, à tout âge, car rien ne va de soi.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 31 décembre 2006

 

Photos & vidéos

Comment devient-on chamoune ?

De

Charlotte Escamez

Mise en scène

William Mesguich

Avec

Sophie Carrier

,

Chris Egloff

,

Baptiste Eliçagaray

,

Florent Ferrier

,

Sarah Fuentes

,

Arnaud Maillard

,

William Mesguich

,

Charlotte Popon

,

Nicolas Rivals

,

Sophie Stalport

“Tout ce qui rêve, est un petit peu chaman.” (proverbe d’Amazonie)

A partir de 4 ans.

Bienvenue au pays de l’âme
Note d’intention
L'histoire d’un apprenti chaman

  • Bienvenue au pays de l’âme

Chamoune capte les âmes. Il tient ce don de son père qui le tenait de son père qui le tenait de son frère qui le tenait de son cousin germain Maximilien… Tout est beau dans le meilleur des mondes possibles au pays de l’âme jusqu’au jour où Domino le Diabolo, esprit malin du monde tourneboulé, dérobe l’âme de la princesse à la voix de cristal : la belle Lavila… Chamoune part alors pour un grand voyage avec sa soeur Nava et déploie sa magie pour sauver l’âme de la princesse. Sur sa route, il rencontre de drôles de personnages : le Cyclope Papoly qui déteste les enfants et la sorcière Babaiaga qu’on surnomme « jambe d’os »…

Ce conte inspiré des mythologies du monde entier veut montrer que les mauvais esprits sont juste des enfants qui ont « mal grandi », ou qui ont oublié l’essentiel, ou qui ont renoncé à leurs rêves, ou qui mangent trop de chamalos, ou qui n’aiment jamais voir personne, ou qui préfèrent les vers de terre et les limaces aux fleurs d’éternité ou qui… Comment garde-t-on son âme d’enfant ? Entre chants et aventures, course dans le désert et immersion dans le monde tourneboulé, nous déambulons à l’orée du royaume de drôles d’enfants éphémères. Un conte chamanique qui préfère préserver le trésor des plus jeunes : s’étonner de tout, à tout âge, car rien ne va de soi.

Cette pièce est née de l’envie de mélanger les genres, les imaginaires, les pays et les mythologies. Partir du personnage du chaman, pour raconter une histoire, permet d’aborder la magie, et la magie de l’âme. L’âme est une notion vague et abstraite. J’ai trouvé intéressant de la personnifier à travers le personnage de Lavila et sa voix de cristal. Comment sauver une âme, comment garder son âme d’enfant, comment grandir sans se perdre… Ces personnages, hauts en couleur, se sont échoués sur un drôle de désert au pays de l’âme. Ils forment une étrange famille où chacun a quelque chose à (ap)prendre de l’autre.

Par le Théâtre de l’Etreinte. Distribution en alternance.

Haut de page

  • Note d’intention

Un palais en transparence,
Une nuit étoilée,
D’étranges personnages qui rôdent dans un désert qui ressemble à un ciel,
Aux confins de l’imaginaire…
Comment devient-on Chamoune est une fable métissée de mythes, de clins d’oeil grotesques et poétiques.
Tout se passe, dans cette histoire extraordinaire, comme si chaque personnage vivait une aventure singulière, une initiation au monde qui l’entoure.
Nous suivons Chamoune, ce jeune héros sorcier, Chaman-magicien, comme si chacun de nous avait le pouvoir de rencontrer l’autre, de découvrir de mondes nouveaux…
Des insectes, des chauve-souris, des champignons, des fleurs d’éternité et des cailloux blancs
Des incantations et des transes chamaniques qui contrebalancent la sagesse d’un arbre-dieu.
Les mélodies de l’âme vont bon train, celles de Lavila, de Domino le Diabolo, du Cyclope Papoly et du choeur du désert !
Suivez Chamoune, il est sur la bonne route…

William Mesguich

Haut de page

  • L'histoire d’un apprenti chaman

C’est un grand voyage qui raconte l’histoire d’un apprenti chaman qui va devenir un chaman accompli, sans perdre son âme d’enfant, car grandir ne signifie pas laisser ses rêves derrière soi.

1-C’est quoi un chaman ?
C’est une sorte de magicien à la frontière de plusieurs mondes, qui se sert de la nature, et des esprits de la nature pour résoudre les problèmes des hommes. Le chaman ne véhicule pas d’idéologie. Il veille à l’équilibre, il fait le lien entre les différents mondes en tenant le rôle de passeur. C’est aussi le protecteur des âmes.Il déambule dans un univers merveilleux mêlant sans distinctions les morts et les vivants, l’endroit et l’envers, les esprits innocents et malins, la peur et l’espoir…

2- Caractéristiques de Chamoune le chaman ?
Le rôle du chaman est, entre autres, d’accompagner les âmes dans l’au-delà, mais aussi de sauver les âmes qui ont été dérobées par des mauvais esprits.Chamoune a parfois un comportement étrange avec des gesticulations, des tremblements qui ressemblent à une sorte de transe lorsqu’il énonce ses formules magiques et qu’il effectue ses rituels. Et c’est ce comportement ritualisé qui le rend très « théâtral ». Le chaman joue un rôle, et nous emporte dans son voyage. Il a des instruments : un miroir, un tambour, un bâton de pluie, un bol chantant…Sans oublier les insectes sur lesquels il s’exerce.

3. C’est quoi une âme ?
C’est un des principe qui compose l’homme. C’est le principe de la sensibilité et de la pensée. Au sens concret, c’est le centre ou la partie essentielle d’une chose… ou d’un corps. Hugo disait : « le corps cache notre réalité. Notre réalité c’est l’âme. » Dans la pièce, l’âme de Lavila se manifeste dans sa voix de cristal. Parce qu’elle chante « avec âme », c’est-à-dire avec vie et sentiment, elle apaise les hommes.

4. Quelles sont les autres créatures du pays de l’âme ?
Lavila et Nava
sont deux princesses enfermées dans un royaume protégé par leur père le Dieu Amon Rê. Elles ne pensent qu’à une chose, partir à la rencontre du monde : l’extérieur. Chacune possède un don. Nava cultive les fl eurs d’éternité. Lavila possède une voix de cristal qui apaise les âmes. Elles sont gardées par un arbre.

L’arbre, « vieille branche », ou l’arbre du monde, est l’escalier qui relit les univers du haut et du bas. Chez les Turcs, c’est aussi l’arbre de vie, il comprend un million de feuilles sur chacune desquelles est inscrit le destin d’un humain. Chaque fois qu’un homme meurt, une feuille tombe. Dans la pièce, il est le protecteur des âmes des deux princesses. Les univers du haut et du bas. Chez les Turcs, c’est aussi l’arbre de vie, il comprend un million de feuilles sur chacune desquelles est inscrit le destin d’un humain. Chaque fois qu’un homme meurt, une feuille tombe. Dans la pièce, il est le protecteur des âmes des deux princesses.

Domino le diabolo, esprit malin qui vit dans un monde tourneboulé peuplé de chauve-souris qui ramassent de l’or pour lui. Mais elles se mettent en grève. Elles veulent travailler en écoutant la voix de Lavila. Domino le Diabolo doit dérober l’âme de la belle pour qu’elle chante sur son monde et apaise les âmes de ses chauve-souris travailleuses.

Babaiaga et le cyclope Papoly, les habitants du désert, sont les personnages que va rencontrer Chamoune lors de sa quête. Ils incarnent ceux qui ont perdu leurs âmes d’enfants et que Chamoune va réconcilier avec eux-mêmes, en échange de quoi, ils vont à leur tour l’aider à déjouer les plans de Domino le Diabolo.
Babaiaga et ici une sorte de sphinge. Une sorcière énigmatique qui adore les champignons.

Cette pièce est un conte magique inspiré de nombreuses mythologies. Babaiaga vient de la mythologie slave, Domino le diabolo est inspiré du personnage « Eshu le malin » dans la mythologie africaine. Lavila (la vila) et Nava sont les noms des âmes d’enfants défunts qui revisitent les vivants… Papoly peut faire penser aux cyclopes de la mythologie grecque, comme Polyphème…Le Chaman est le guérisseur, le passeur, le magicien médecin des âmes. Il participe à de nombreuses mythologies, celles de Sibérie, d’Amérique, de Chine, du Tibet, d’Europe… Il est également un personnage bien réel dans de nombreuses cultures.

Haut de page

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Comment devient-on chamoune ?

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment