Boucle d'or, une étrange affaire

Paris 6e
du 18 septembre 2013 au 5 avril 2014
45 minutes

Boucle d'or, une étrange affaire

Isabelle Hazaël construit une mise en scène ludique, inattendue et riche de trouvailles en offrant une relecture maligne et inventive du conte
Une fillette est entrée sans frapper dans la maison d’une famille d’ours. Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Boucle d’or s’enfuit, et après ? Isabelle Hazaël construit une mise en scène ludique, inattendue et riche de trouvailles en offrant une relecture maligne et inventive du conte, placée sous le signe de l'enquête policière. À partir de 4 ans.

À partir de 4 ans.

  • Boucle d'or revisité sous dix angles différents

Une fillette entre sans frapper dans la maison d’une famille d’ours… bols, fauteuils, lits… petits, moyens, grands. Elle s’endort dans le petit lit, les ours reviennent de leur promenade, découvrent l’enfant et grognent, Boucle d’or crie et s’enfuit. On ne sut rien de plus ?

Deux comédiennes tentent des expériences avec les personnages du conte pour trouver des réponses. Elles attrapent un objet qui se transforme à vue, les événements prennent un nouvel aspect, elles chantent, elles fabriquent des ombres chinoises et voilà l’histoire racontée dix fois parce que chacun a son point de vue. Au fil de l’enquête, on reconstitue les faits officiels.

On réalise aussi, lors d’une conférence sur les ours, que cet animal n’est pas seulement une sympathique peluche, on rend visite à la mère de Boucle d’or, on découvre le témoignage de la famille ours grâce au traducteur franco-ours, on se rend compte que Boucle d’or et Petit Ours se donnent des rendez-vous en cachette des adultes.

Distribution en alternance.

  • La presse en parle

« La Compagnie Auriculaire présente une version humoristique, magique et poétique de cette histoire faisant partie du folklore de l'enfance. » Rue du Théâtre

« Mariant allègrement moments cocasses et jolies parenthèses poétiques, amusants délires et trouvailles formelles à tous les étages – les magnifiques décors notamment : cette affaire-là mérite qu’on s’y penche, et avec soin ! » Théâtral magazine

« À recommander aux enfants donc, ce spectacle qui, sans se prendre au sérieux, est proche de l’excellence. » froggy's delight

« Magique et malin. » Elle

« Un procédé original (…) soutenu par une magnifique scénographie. » Télérama Sortir

« Cette courte pièce émerveillera les tout-petits et déclenchera une réflexion intéressante chez les grands ! » theatres.com

« À ne pas manquer. » théâtrorama

« Les enfants se régaleront, tout comme les adultes. » Théâtrophile

« La mise en scène précise, vive et subtile s’appuie sur un décor acidulé, très gai. » Lamuse

« La mise en scène coquette et musicale ravira l’imaginaire des enfants . » La vie

« Ici, le théâtre d’ombres crée la magie. Tout est douceur et intimité. » Les Trois Coups

« Magie et poésie de l’enfance, un peu comme quand on raconte des histoires sous les couvertures. » Mes Illusions Comiques

« Une très amusante comédie pour les enfants et pour les autres. » Théâtre passion

« Un beau moment de théâtre ! » Parisocpe

  • Note d'intention

Boucle d’or et les trois ours est une histoire très courte, connue de tous, le plus jeune spectateur s’y retrouvera toujours. Alors nous prenons des libertés. Voici Boucle d’orraconté de dix façons différentes. Pour le plaisir de raconter et de s’entendre raconter plusieurs fois la même histoire, pour amener la surprise dans ce que l’on connait déjà, pour mettre la lumière sur l’énigme de ce conte : qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Boucle d’or s’enfuit, et après ?

Le texte explore les changements de points de vue. Au fil du spectacle, l’écriture joue avec les genres littéraires et on s’éloigne parfois du récit traditionnel.

Les éléments de la scénographie sont sur roulettes et racontent physiquement les changements d’angles de vue : de face, de dos, de biais, ou à travers, un élément tourne et la perception se transforme. La notion d’échelle - grand, moyen, petit - est omniprésente : Boucle d’or grandit et rapetisse, puis, selon la taille de la fillette, le bol paraît grand, moyen ou petit. Selon le point de vue de celui qui rapporte les faits, un même personnage apparaît sous des aspects très différents : une marionnette, une image, un accessoire, ou incarné par une conteuse.

L'univers sonore, arrangé et enregistré par les Atlas Crocodile : rock-indie et mélodies oniriques du cinéma des 60's, 70's, dans un esprit très live et minimaliste, avec notamment piano, guitare électrique, batterie, basse, banjo et claviers analogiques. L’envie est de créer une unité musicale forte tout en allant, pour jouer encore les points de vue, dans des univers très différents : des chansons - une fanfare, une chanson pop, un morceau d'opéra comique - et des musiques instrumentales sur lesquelles se développent certaines séquences.

La réalité du cadre. La construction du spectacle, en tableaux indépendants, offre des « entre-scènes », des transitions qui, parce qu’elles se font à vue, permettent de matérialiser sur le plateau la réalité de l’enquête. Rien n’est caché : les comédiennes bougent les décors, font des signes au régisseur pour obtenir la lumière souhaitée ou pour lancer l’enregistrement audio qui révèle la suite. La sincérité des émotions des protagonistes du conte est recherchée à travers cette réalité du cadre. C’est avec ce dispositif qui lui permet d’entrer dans les coulisses que nous souhaitons impliquer le spectateur dans les enjeux des conteuses.

Boucle d’or s’enfuit, et après ? Où est le rêve et où la veille ? Où est le vrai et où le faux ? Où est la réalité et où la fiction ? Le projet est aussi de déclencher un questionnement ravivé, de déclencher l’envie de proposer sa propre version de l’histoire.

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Lucernaire

53, rue Notre Dame des Champs 75006 Paris

Bar Librairie/boutique Montparnasse Restaurant Salle climatisée
  • Métro : Notre-Dame des Champs à 166 m, Vavin à 234 m
  • Bus : Bréa - Notre-Dame-des-Champs à 41 m, Notre-Dame-des-Champs à 129 m, Guynemer - Vavin à 161 m, Vavin à 235 m, Rennes - Saint-Placide à 393 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Lucernaire
53, rue Notre Dame des Champs 75006 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 5 avril 2014

Pourraient aussi vous intéresser

- 20%
La Louche en or

Théâtre Darius Milhaud

- 19%
Charlie Poppins

Le Funambule Montmartre

Le médecin malgré lui

Comédie Saint-Michel

Spectacle terminé depuis le samedi 5 avril 2014