Aujourd'hui

1
2
3
4
5

Echangeur , Bagnolet

Du 10 au 19 janvier 2018
Durée : 1h45

CONTEMPORAIN

,

Documentaire

Prises de paroles, documents et images d’archives, extraits d’émissions de radio, interviews, pour faire état de l’exclusion de la vie publique subie par les gens pauvres, les roms, les étrangers.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 19 janvier 2018

 

Aujourd'hui

De

Judith Balso

,

Isabelle Barberis

,

Philippe Bouyssou

,

Alice Carré

,

Véronique Decker

,

Jérémy Gravayat

,

Aurélia Ivan

,

Pascale Joffroy

,

François Maurisse

,

Allan Périé

Prises de paroles, documents et images d’archives, extraits d’émissions de radio, interviews, pour faire état de l’exclusion de la vie publique subie par les gens pauvres, les roms, les étrangers.

Si Aujourd'hui est une pièce pour le théâtre, il ne s'agit pas pour autant de faire jeu ou récit fictionnel. De façon plus juste, le croisement de différentes formes discursives et iconiques dans l'espace prend la forme d'une tentative de faire lieu (qu'il soit lieu de mémoire, de dialogue, ou d'action, il est toujours évolutif), en plus de prendre acte.

Récit pluriel, en construction sous nos yeux, Aujourd'hui est un dé-collage entre une multitudes de matières, écrites, historiques, spontanées, théâtrales et performatives, dissociant les points de vues, les sujets, les images et les discours. C'est un dispositif sédimentaire multiple traitant son sujet par la tranche et luttant contre l'objectivation par le détour, l'image et l'action.

Le point de départ de l’écriture de la pièce Aujourd’hui est le constat de la situation des familles dites roms en France et en Europe. Considérer cette situation et mener un travail d’enquête nous a plongés dans un travail de recherche historique et de réflexion sur la mémoire. La lecture croisée de cette mémoire avec la situation actuelle nous place dans la perspective d’un Aujourd’hui. Il s’agit alors de déployer une partition ouverte pour Choeur, Dialoguants et Ouvriers du drame.

Entre reflets de mémoire, parole au présent, et tentative de construction dramatique, un dialogue s’opère dans la triangulation, pour traiter le sujet par le détour. À une époque où les spectres du passé ressurgissent et nous hantent, il y a une nécessité de rester conscients du fait que nous vivons sur la sédimentation d’un certain nombre de traumatismes collectifs.

Avis du public : Aujourd'hui

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment