Prochainement à l’affiche

Le livre de la mère jusqu'à 36% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de l'Atelier Paris | du 20 décembre 2017 au 17 mars 2018
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 22,50 €

Le livre de la mère

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre du Blanc-Mesnil Le Blanc-Mesnil | le 09 décembre 2017
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 16,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Patrick Timsit - On ne peut pas rire de tout

1
2
3
4
5
  • 64 avis
Gaîté Montparnasse Paris | du 15 septembre 2015 au 02 janvier 2016
HUMOUR & CAFE THEATRE, Coups de coeur, One (wo)man show, Tête d'affiche

Spectacle terminé depuis le 02 janvier 2016

 

Photos & vidéos

Patrick Timsit

Patrick Timsit est un acteur, réalisateur et humoriste français.
  • Formation
Né à Alger le 15 juillet 1959, Patrick Timsit déménage dès l'âge de deux ans à Paris. Après l'obtention d'un master en commerce international et une brève carrière d'agent immobilier, il décide de se tourner vers le théâtre. Si Claude Confortès lui offre un premier rôle au cinéma dans Paulette, c'est le métier de comique qui l'attire de prime abord.
  • One man show et premiers succès
En 1985, il écrit le one-man-show Les Femmes et les Enfants à mort, qu'il joue au festival d'Avignon, et commence à se faire remarquer au début des années 1990 par son ton corrosif dans ses sketchs et dans ses passages télés (souvent chez Christophe Dechavanne), n'hésitant pas à égratigner certaines personnalités populaires et à pratiquer l'humour noir. Il aborde également des sujets délicats : sujets politiques, racisme, antisémitisme et conflit israélo-palestinien sur un mode provocateur. Un sketch dans lequel son personnage tient des propos jugés insultants pour les handicapés mentaux lui vaudra un procès.
  • Carrière cinématographique

La carrière cinématographique de Patrick Timsit débute véritablement en 1990, avec un petit rôle dans Une époque formidable... de Gérard Jugnot. Deux ans plus tard, il confirme ses talents de comédien et devient vraiment populaire aux yeux du grand public avec La Crise de Coline Serreau, où il interpréte Michou, l'alcoolique qui colle aux basques de Vincent Lindon, une prestation qui lui vaut d'être nommé à au César du Meilleur second rôle masculin.

Après les comédies à succès Un indien dans la ville (1994) et Pédale douce (1995), Timsit fait une tentative dans le polar avec Passage a l'acte (1996) et Le Cousin (id. ; nomination au César du Meilleur acteur), mais il revient vite à un genre plus léger, en témoignent ses rôles dans Le Prince du Pacifique (2000), L' Art (délicat) de la séduction (2001) ou encore Un fil à la patte (2004).

  • Réalisation

Acteur de scène à ses débuts, Patrick Timsit s'est spécialisé dans le cinéma au fil des années, devant mais également derrière la caméra. En tant que réalisateur, on lui doit ainsi les comédies Quasimodo d'el Paris (1998), Quelqu'un de bien (2002) et L' Américain (2003). Hormis Quasimodo d'El Paris, ses films en tant que réalisateur sont assez mal reçus, et ne connaissent pas un grand succès public. Il a d'ailleurs reconnu avoir mal vécu l'échec de son film L'Américain.

  • Théâtre

En 2005, il incarne sur scène le personnage de François Pignon, créé par Jacques Brel, dans l'adaptation théâtrale de L'Emmerdeur de Francis Veber, avec Richard Berry. Si la pièce est un succès, le film tournée par les mêmes en 2008 est un échec commercial, tout comme l'adaptation en comédie musicale des Aventures de Rabbi Jacob, qu'il met en scène au Palais des congrès de Paris la même année.

En revanche, son retour sur scène avec son One Man Stand-up Show (sous-titré « Le spectacle de l'homme seul debout »), co-écrit, comme les précédents, avec les anciens auteurs des Guignols de l'info Bruno Gaccio et Jean-François Halin, est un vrai succès.

Touche-à-tout, il s'essaye même à l'animation en 2003, en doublant l'un des personnages de Gang de requins et il est engagé, parallèlement à sa carrière d'acteur, pour Les Restos du Cœur en participant régulièrement aux concerts des Enfoirés depuis 1997.

En mars 2012, il joue dans Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor au Théâtre Antoine.

Avis du public : Patrick Timsit

1 Avis

1 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Patrick B. 31 décembre 2015

    Demande s.v.p Patrick fait moi ton email le mieux c'est patrickcikuru70@gmail.com »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?