Ludovic Laroche

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Le cercle de Whitechapel jusqu'à 47% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Lucernaire Paris | du 31 janvier au 15 avril 2018
COMEDIE & BOULEVARD, Policier
RESERVER

À partir de 15,50 € au lieu de 29,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Les Prométhéens

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Béliers Avignon Avignon | du 07 au 30 juillet 2016 | Durée : 1h20
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 30 juillet 2016

 

Ludovic Laroche

Enrôlé dès son plus jeune âge par plusieurs troupes, il interprète Molière, M. Pagnol, S. Guitry, E. Rostand, G. Courteline, E. Labiche, V. Hugo... A Paris, il suit les cours de Jean-Laurent Cochet et ceux de Raymond Acquaviva au Sudden Théâtre.

Engagé dans La Double Inconstance de Marivaux mis en scène par Raymond Acquaviva, Macbeth de W. Shakespeare mis en scène par Bela Gruchka, il adapte et monte en parallèle Le Système Ribadier de G. Feydeau.

Il a joué durant deux saisons dans la comédie En Attendant le Sous-Prefet de V. Dubois et J-C. Fraiscinet, au théâtre Le Mélo D’Amélie,à Paris.

De 2004 à 2007, il co-adapte et joue dans la pièce A Petit Feu, avec Karine Poitevin, une comédie d’Henri-Frédéric Blanc (Théâtre de la Fontaine d’Argent à Aix en Provence, Théâtre municipal de Saint-Claude, Théâtre de l’Agoreine à Bourg La Reine, Théâtre de Douai…)

Co-fondateur avec Karine Poitevin de la compagnie « La Sentinelle » en octobre 2006, il co-adapte le roman Fenêtre sur Jungle d’Henri-Frédéric Blanc. Il dirige et met en scène le spectacle Molière, le théâtre d’une vie, spectacle pour lequel la compagnie reçoit le soutien de la région Centre.

Au cours des étés 2007 et 2008, il rejoint la troupe des Bodin’s, dans Les Bodin’s, Grandeur Nature, qu’il retrouve en été 2009.

Avec sa compagnie, il monte le spectacle Le Bar sous la Mer, de S.Benni, crée à Paris, tourné en province et repris au Théâtre Mouffetard puis au Ranelagh.

En parallèle, il monte Les effets de la menthe poivrée d’après Les incertitudes de Sophie de Y. Simon ainsi que Nuit gravement au Salut de Henri-Frédéric Blanc.

Avis du public : Ludovic Laroche

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS